Escapades autour de Marrakech

Si Marrakech est la destination la plus touristique du Maroc, c’est avant tout grâce aux trésors culturels qui s’y trouvent. Pourtant, l’agitation de la médina finit par donner des envies d’escapade au grand air et Marrakech jouit d’une position idéale pour découvrir certains des plus beaux endroits du pays ! En quelques journées hors de la ville, il est ainsi possible d’appréhender les différents paysages d’un Maroc décidément pluriel.

51925962_10157018158863555_4777595730283986944_o

uiuig

Le désert d’Agafay

De Marrakech, le mythique Sahara est encore loin. Pour autant, les amoureux de grands espaces pourront explorer un désert rocailleux situé aux abords immédiats de la ville : le plateau d’Agafay ! Avec l’Atlas enneigé en toile de fond, la piste sillonne cette immensité poussiéreuse et vallonnée. Les couleurs s’enchainent : rouge, ocre, jaune. Au cœur de l’hiver, on trouve ça et là une végétation rase qui contraste au milieu de ce monde minéral et aride. Une touche terrestre dans ce paysage lunaire.

Cette escapade tout à fait faisable à la journée est restée loin des sentiers battus, même si les agences de voyage louchent de plus en plus sur ce petit espace sauvage. Pas grand monde à l’horizon pour le moment, si ce n’est quelques villages berbères. Voir ces paysages stupéfiants dans un silence de cathédrale est assurément un moment fort lors d’un séjour dans la région.

51604171_10157018216333555_217712480644759552_o51863852_10157018209373555_1843872040478572544_o


  • Conseils pratiques

La piste est mauvaise, et les moyens de locomotion à privilégier sont assurément le quad et le buggy. Un solide 4×4 doit pouvoir s’en sortir, mais en s’en tenant aux axes les plus accessibles. Par ailleurs, on perd rapidement ses repères dans ce désert minéral, et les services d’un guide sont très appréciables. Je suis passé par Maroc Loisirs, qui gère la logistique et met à disposition du matériel de qualité.


hguigikg

La route du Tizi-N-Tichka jusqu’à Télouet

La route du Tizi-N-Tichka ne pourra que donner des frissons aux amateurs de road-trip. On parle ici d’une route de montagne mythique, la Nationale 9, qui relie Marrakech à Ouarzazate au bout de 200 km de virages, vallées et cols grandioses. Si la plupart des voyageurs poursuivent ensuite vers le Sud, il est tout à fait envisageable de faire du Tizi-N-Tichka une escapade à la journée depuis Marrakech.

51916271_10157018157403555_6646677674011918336_o

La N9 commence en plaine, et c’est assurément vers Aït Ourir que la route commence à onduler entre les montagnes. On est alors à 1500 mètres d’altitude, bien loin encore du col du Tizi-N-Tichka, le plus haut du Maroc avec 2260 mètres. Les paysages sont contrastés, alternant entre vallées fertiles, étendues arides et royaumes de plantes grasses. Les villages en pisé remplacent progressivement les habitations en béton.

L’arrivée au col est un moment exaltant : l’Atlas, tout autour, dresse ses cimes enneigées qui laissent paraître çà-et-là une roche arc-en-ciel, tantôt mauve, tantôt jaune. Le vent souffle fort, tourbillon de poussière et de froid qui transperce les pulls. On se sent libre, on vit et on regarde goulûment les étendus sauvages et austères qui s’étendent à perte de vue.

51645983_10157018157213555_815203136586121216_o51543297_10157018155993555_6301617256967176192_o51608050_10157018159248555_6410462766313766912_o52100085_10157018156293555_1752541781427224576_o

La vallée côté Sud propose ensuite un tout autre spectacle. Bien plus sec, le climat ne laisse aucune chance à la végétation et aux cultures. Par certains moments, la route prend des airs de planète Mars. Plutôt que de continuer sur la N9, mieux vaut bifurquer sur la P1506, à gauche après le col et rejoindre Télouet. Ce petit village berbère hors du temps attire les quelques curieux qui viennent y voir la magnifique Kasbah du XVIIIe siècle. La plupart des bâtiments sont aujourd’hui en ruine, il émane de l’ensemble un parfum d’Orient qui fait voyager loin.

51538688_10157018211133555_6687095682794258432_o52033907_10157018159193555_1735755971197665280_o


Une fois l’exploration terminée, il n’y a plus qu’à poursuivre vers Aït Benhaddou et Ouarzazate, au Sud, ou bien à rebrousser chemin pour retourner sur Marrakech en profitant des lumières de fin de journée… mieux vaut surveiller l’heure pour éviter de rouler de nuit.


ouzoud

Les cascades d’Ouzoud

Les cascades d’Ouzoud, les plus hautes d’Afrique du Nord (et probablement les plus belles aussi), constituent une escapade bienvenue pour échapper au bruit de Marrakech. Direction les montagnes pour une journée à 1500 mètres d’altitude.

Le site des cascades d’Ouzoud est exceptionnel : nichées au fond d’une vallée encaissée, les chutes dégringolent de bassins en rochers jusqu’à la rivière en contrebas. Dommage que le lieu soit aussi exploité : restaurants face à la cascade et nombreux petits bateaux sont prévus pour divertir les touristes. Cependant, le déplacement vaut franchement le coup, ne serait-ce que pour apprécier le spectacle de cette cascade majestueuse qui contraste avec l’aridité des paysages. En février, j’ai également pu observer la récolte des olives qui occupait les locaux lors de ma visite.

51811949_10157018161618555_8682987309030703104_o52179361_10157031211778555_5340251899352317952_o51484146_10157018160388555_7742821471902236672_o52065918_10157018160838555_7147641718819520512_o


Il faut compter quasi trois heures de route pour atteindre Ouzoud depuis Marrakech. Les voyageurs souhaitant prendre leur temps (et étant motorisés) peuvent dormir dans un des établissements à proximité des cascades. La région offre plusieurs possibilités de randonnée en complément de la visite des célèbres chutes d’eau. Pour vous y rendre à la journée, de nombreuses agences du centre de Marrakech proposent cette excursion. N’hésitez pas à négocier le prix si vous venez hors saison.


essaouira

Essaouira, le cœur côté mer

Comment prévoir que la petite cité fortifiée d’Essaouira serait un tel coup de cœur ? La ville m’a littéralement enchanté avec son ambiance maritime, ses influences coloniales et marocaines qui se mélangent subtilement et son calme. En arrivant de Marrakech, c’est un vrai soulagement ! Très peu de véhicules à moteur dans la médina, et les souks y sont bien plus tranquilles, sans toutes les habituelles sollicitations. Balnéaire, Essaouira l’est aussi, et sa belle plage de sable fait le bonheur des amateurs de sports de glisse venus de partout pour profiter du vent et des vagues de l’Atlantique.

51929171_10157031190123555_682663456603635712_o51942502_10157031182298555_3994347249164353536_o52269951_10157031188408555_580580003897409536_o47062105_10157031183448555_7362809555895451648_o

Si vous avez la chance de venir en période de forte houle, le spectacle depuis la Sqala de la Ville est impressionnant : les rouleaux viennent s’écraser sur les rochers dans un tourbillon d’embruns. On y revient à différentes heures pour voir la lumière changer et la marée tourner. Les fortifications ont par ailleurs bénéficié d’une belle restauration et sont pleinement mises en valeur.

52267856_10157031186048555_2670895519768772608_o51854046_10157031175603555_8354181693933879296_o52476586_10157031186218555_1434634809052758016_o52565843_10157031192223555_2991276878637039616_o

Essaouira vit aujourd’hui au rythme du tourisme, mais n’a rien sacrifié de son activité portuaire qui perdure et offre un spectacle fascinant en milieu de journée. Les petites barques bleues reviennent de la pêche et c’est un véritable fourmillement sur les quais ! Absolument incontournable, la balade sur le port est l’occasion de se plonger au cœur de la vie économique de cette petite ville qui a su préserver sa flotille de pêche artisanale. La montée au bastion de la Sqala du Port offre un point de vue surélevé qui permet d’embrasser l’ensemble de la scène et d’observer sans déranger les locaux.

52025792_10157031187233555_699702708558364672_o51936848_10157031181423555_220792955743502336_o52753377_10157031193323555_779185605266374656_o52320357_10157031200953555_6443440543119704064_o


Essaouira est un immense coup de cœur à inscrire sans attendre sur votre itinéraire de voyage au Maroc. A mon sens, un séjour de deux nuits est un minimum pour profiter de la ville et se promettre d’y revenir encore et encore.

  • Riad Arambys : Une belle adresse abordable dans le centre de la médina d’Essaouira.
  • Vagues bleues : Ma cantine à Essaouira ! Poisson frais, petites attentions et service dans la bonne humeur dans cette salle microscopique.

marrakech »y’y’y

Mais encore…

Les environs de Marrakech sont rapidement époustouflants, et ce ne sont pas les destinations qui manquent pour un bon bol d’air frais et fuir l’agitation de la medina (qu’on adore par ailleurs !). Pourquoi ne pas poursuivre la découverte du Haut-Atlas en grimpant au col du Tizi-N-Test, cousin pas si éloigné du Tizi-N-Tichka ? Ou bien en se lançant à l’assaut du Toubkal, toit du Maroc à plus de 4100 mètres d’altitude ? Décidément, cet article a vocation à être mis-à-jour très prochainement !

marrakech

# TOUS MES ARTICLES DU MAROC SONT A DECOUVRIR ICI #

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s