Escapades autour de Marrakech

Si Marrakech est l’un des épicentres culturels les plus courus du Maroc, c’est avant tout grâce aux trésors culturels qui s’y trouvent. Pourtant, tout séjour sur place ne pourrait être complet sans une escapade dans les environs. Il faut dire que Marrakech jouit d’une position centrale au sein d’une région qui propose des paysages très différents et tous magnifiques.

17211988_10155107421743555_3897038981311797083_o

uiuig

Le désert d’Agafay

De Marrakech, le mythique Sahara est encore loin. Pour autant, les amoureux de grands espaces pourront explorer un désert rocailleux situé aux abords immédiats de la ville : le plateau d’Agafay ! Avec l’Atlas enneigé en toile de fond, la piste sillonne cette immensité poussiéreuse et vallonnée. Les couleurs s’enchainent : rouge, ocre, jaune, et même vert. Au cœur de l’hiver, on trouve ça et là une végétation rase, contraste au milieu de ce monde minéral et aride.

Concrètement, cette escapade tout à fait faisable à la journée est restée loin des sentiers battus. Pas grand monde à l’horizon, si ce n’est quelques villages berbères. Incroyable lorsqu’on sait que Marrakech n’est qu’à 25 km plus au Nord, mais tant mieux ! Voir ces paysages stupéfiants dans un silence de cathédrale est assurément un moment fort lors d’un séjour dans la région.

17310348_10155107422738555_4412343891400347463_o17239795_10155107421918555_3949749965907471324_o


  • Conseils pratiques

La piste est mauvaise, et les moyens de locomotion à privilégier sont assurément le quad et le buggy. Un solide 4×4 doit pouvoir s’en sortir, mais en s’en tenant aux axes les plus accessibles. Par ailleurs, on perd rapidement ses repères dans ce désert minéral, et les services d’un guide sont très appréciables. Moi par exemple, je suis passé par Maroc Loisirs, qui gère la logistique et met à disposition du matériel et des guides de qualité.


hguigikg

La route du Tizi-N-Tichka

La route du Tizi-N-Tichka ne pourra que donner des frissons aux amoureux de road-trip. On parle ici d’une route de montagne mythique, la Nationale 9, qui relie Marrakech à Ouarzazate au bout de 200 km de virages, vallées et cols grandioses.

17310327_10155107424613555_7319082802398939323_o

Si la plupart des voyageurs poursuivent ensuite vers le Sud, il est tout à fait envisageable de faire du Tizi-N-Tichka une escapade à la journée depuis Marrakech. C’est ce que je vous propose en texte et en images ci-dessous.

La N9 commence en plaine, et c’est assurément vers Aït Ourir que la route commence à onduler entre les montagnes. On est alors à 1500 mètres d’altitude, bien loin encore du col du Tizi-N-Tichka, le plus haut du Maroc avec 2260 mètres. Les paysages sont contrastés, alternant entre vallées fertiles, étendues arides et royaumes de plantes grasses. Des allures de far west, où les villages en pisé remplacent progressivement les habitations en béton.

17191980_10155107426383555_4404235452162441124_o

L’arrivée au col est un moment exaltant : L’Atlas, tout autour, dresse ses cimes enneigées qui laissent paraître çà-et-là une roche arc-en-ciel, tantôt mauve, tantôt jaune. Le vent souffle fort, tourbillon de poussière et de froid qui transperce les pulls. On se sent libre, on vit et on regarde goulûment les étendus sauvages et austères qui s’étendent à perte de vue.

17191971_10155107428558555_3633615818732260871_o17239677_10155107433203555_9116423187033617282_o

La vallée côté Sud propose ensuite un tout autre spectacle. Bien plus sec, le climat ne laisse aucune chance à la végétation et aux cultures. Par certains moments, la route prend des airs de planète Mars. Plutôt que de continuer sur la N9, mieux vaut bifurquer sur la P1506, à gauche après le col et rejoindre Telouet.

17218775_10155107426068555_8402078129573636784_o

Telouet est un petit village berbère  hors du temps, qui attire de temps à autre quelques curieux qui viennent y voir la magnifique Kasbah du XVIIIe siècle. La plupart des bâtiments sont aujourd’hui en ruine, il émane de l’ensemble un parfum d’Orient qui fait voyager loin…

Une fois l’exploration terminée, il n’y a plus qu’à poursuivre vers Aït Benhaddou et Ouarzazate, au Sud, ou bien à rebrousser chemin pour retourner sur Marrakech en profitant des lumières de fin de journée…

17310153_10155107426853555_6421885426448956458_o

 »y’y’y

Mais encore…

Les environs de Marrakech sont rapidement époustouflants, et ce ne sont pas les destinations qui manquent pour un bon bol d’air frais et fuir l’agitation de la medina (qu’on adore par ailleurs !).

Pourquoi ne pas mettre le cap à l’Est, vers les cascades d’Ouzoud ? Ou poursuivre la découverte du Haut-Atlas en grimpant au col du Tizi-N-Test, cousin pas si éloigné du Tizi-N-Tichka ? Autre idée pour finir un article amené à être mis-à-jour dès mon prochain voyage au Maroc : la vallée de l’Ourika et les environs toujours montagneux d’Imlil.

17159116_10155107423613555_5510908233406055881_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s