Tamron 28-70 f2.8 : Voyageur par nature

Beaucoup de confort. Voilà ce qu’apporte au photographe un zoom standard ouvrant à f2.8, c’est-à-dire couvrant à la fois le grand-angle et le court téléobjectif tout en assurant une luminosité constante. La conception de ces zooms est très complexe, tant il est difficile de maintenir une qualité égale à des focales radicalement différentes. Bilan des courses, ces zooms standards sont lourds et très onéreux. Tous ? Non ! Le Tamron 28-75 f2.8 se distingue par sa compacité et son prix tout doux. Découverte d’un très bon plan pour les photographes-voyageurs !

22137161_10155759262678555_8791490509981677271_o

 

Un vrai zoom standard professionnel

Le Tamron 28-75 offre des performances d’un niveau professionnel dans un format léger et financièrement accessible. La plage de focale est intéressante, 28mm étant un grand angle naturel très agréable à l’œil car sans trop de distorsions, tandis que 75mm offre la portée suffisante pour compresser légèrement les plans et réussir de beaux portraits. Mais le Tamron rejoint la ligue des objectifs professionnels en affichant une ouverture constante à f2.8, ce qui permet de mieux isoler les sujets et de prendre des photos lorsque la lumière vient à manquer.

22181188_10155759354718555_4044110757666288889_o

Les concessions se comptent sur les doigts d’une main : L’objectif se contente d’un 28mm plutôt qu’un plus ambitieux 24mm, et la qualité d’image à pleine ouverture n’est pas toujours irréprochable à pleine ouverture et sur les bords. Pour de la photo de voyage, rien d’handicapant.

 

Couteau-suisse pour partir léger

Je ne vais pas tourner autour du pot : si je ne devais emmener qu’un seul objectif en tour du monde avec mon Canon 6D, ce serait le Tamron 28-75. Sa construction en plastique n’est pas des plus haut-de-gamme, mais cela permet de gagner quelques grammes sur la balance. Il n’en est pas moins solide et capable d’encaisser les petits chocs (je suis maladroit). Pour le voyageur, le seul point d’attention concerne l’absence de tropicalisation, pour prendre des photos par tous les temps.

22041917_10155748465043555_6975746915349060284_o

La bague de zoom est bien serrée et permet d’être précis. L’autofocus est réactif et je n’ai pas noté de soucis de netteté sur mes images. Pour un amateur de focales fixes tel que moi, le confort d’un zoom standard limitant les changements d’objectif est très appréciable en voyage.

 

Une qualité d’image permettant de beaux tirages

Le Tamron 28-75 m’a positivement surpris au niveau de la qualité d’image. Je m’attendais à de nombreuses concessions en optant pour une optique de 2008 à ce prix et couvrant une telle diversité de focales. Que nenni. Dès f4, l’image est parfaite pour de beaux tirages grands formats. Je réserve f2,8 pour les portraits, où la douceur est recherchée et où les bords, forcément floutés, ne sont pas importants.

22047892_10155745696623555_5972655503042197703_o

Point non négligeable, surtout au regard des productions actuelles au rendu plus moderne : la qualité des flous d’arrière-plan du Tamron 28-75 est exceptionnelle pour un zoom. Pour le coup, on est franchement dans le haut-de-gamme !

Je terminerai cet éloge en relevant la distance de mise au point minimale qui permet de beaux gros-plans et des photos de petits détails tout à fait suffisante pour quiconque ne faisant pas spécifiquement de la macrophotographie.

21994133_10155746882248555_3520196028085892874_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s