La belle région de Kandy

L’arrivée à Kandy a tout d’un choc pour le voyageur. La deuxième ville du Sri Lanka est bruyante, polluée, et agitée d’une frénésie marchande qui n’est pas sans rappeler Colombo, la capitale. Pourtant, la ville ne manque pas de charme, et ses environs immédiats, bucoliques à souhait, sont l’occasion de balades mémorables en tuk-tuk. Sortir des sentiers battus est alors vivement conseillé !

22104463_10155759262673555_4340985057549389004_o

 

Kandy, côté ville

Si Kandy n’en finit pas de grandir, son centre-ville reste de taille raisonnable au bord d’un lac artificiel. L’écrin de montagnes environnant parfait un tableau finalement bien plus bucolique qu’imaginé de prime abord. Pour admirer la ville d’en haut, il est possible de monter au sommet du grand Bouddha blanc (joli),  ou encore au belvédère situé sur la rive Sud du lac (très joli).

22137161_10155759262678555_8791490509981677271_o

Kandy est aujourd’hui un lieu de pèlerinage incontournable du pays. Le Temple de la Dent, au bord du lac, abrite la relique la plus sacrée du Sri Lanka : une dent de Bouddha. Elle fut transportée de capitale en capitale au fil des siècles, jusqu’à arriver ici, au entre géographique de l’île. La visite du temple en fin de journée est mémorable, la ferveur religieuse anime la foule de croyants. Une expérience à vivre.

La nuit étouffe
Les prières des pèlerins
Une bougie allumée

22042262_10155745693658555_5932142872674813011_o21706215_10155717701173555_261552821_o

 

Une ville d’espaces verts

Si Kandy semble grandir toujours plus, grignotant sur la campagne environnante, la ville possède deux espaces verts de premier plan. Ces lieux tranquilles sont appréciés des riverains comme des touristes, et tous les promeneurs se côtoient joyeusement.

Le jardin Botanique de Peradeniya, à l’Ouest de la Kandy, est une institution vieille de plusieurs siècles. La collection de palmiers est impressionnante, tout comme le sont les serres et les multiples espaces arborés. Quelques spécimens sont immenses, tandis que d’autres m’étaient jusqu’alors inconnus. Une colonie de chauves-souris a pris possession de la canopée, incroyable à quelques kilomètres de la ville !

22104789_10155758989348555_1862546049081421457_o22218532_10155758990963555_611509287828134569_o22136908_10155758991043555_5345878776125741253_o

Plus confidentiel et pourtant très agréable, la foret sanctuarisée d’Udawattakele, aux abords immédiats du lac et de la ville, est une promenade franchement dépaysante en pleine jungle. Venir en fin de journée permet d’observer une faune sauvage nombreuse (et farouche) tout en restant sur des chemins balisés : daims, serpents, singes… Également un beau point de vue sur le centre-ville et les collines en arrière-plan.

22179689_10155759355508555_5696735313109540462_o22104789_10155759355383555_2534897003182313430_o22135689_10155759356348555_7928687548352399810_o

 

Goûter au thé et aux épices

Kandy est mondialement réputé pour ses épices. Elles sont à la base de la médecine ayurvédique, très pratiquée et utilisée au Sri Lanka, en entrant dans la composition de nombreuses préparations. Racines, fruits, feuilles… à chaque plante ses vertus thérapeutique. Des jardins d’épices « touristiques » permettent d’en savoir plus sur cette médecine traditionnelle. Une étape intéressante.

22135350_10155758988728555_1091408662875195555_o22135761_10155758988808555_8629623245842139692_o

En grand amateur, je souhaitais absolument visiter une usine de thé au Sri Lanka. Avec du recul, je conseille d’opter pour une usine de taille moyenne, où l’accueil sera bien plus chaleureux que dans les plantations référencées dans les guides touristiques. Bonne pioche avec l’usine de thé Geragama, dans le village de Pilimathalawa.

22135451_10155758988988555_4976898143765515818_o

 

Virée bucolique en tuk-tuk

Si Kandy est réputé pour ses jardins d’épices, force est néanmoins de constater que les environs sont largement dévolus à la culture du thé. Ici, ce sont des plantations de taille moyenne, loin des projecteurs braqués sur les célébrissimes Macwood et consorts (plus au Sud vers Nuwara Eliya). Il est très facile d’aller à la rencontre des cueilleuses tout en profitant des paysages verdoyants à perte de vue.

22137000_10155759262698555_4513287119359966269_o22136943_10155759270403555_5529168008808439530_o22181188_10155759354718555_4044110757666288889_o

Le paysage devient de plus en plus montagneux à mesure que je me rapproche de la chaîne des Knuckles, à l’Est de Kandy. En tuk-tuk, j’ai pu voir le lac Sembuwaththa, bordé de pins et des théiers de la plantation Elkaduwa. L’usine désaffectée est d’ailleurs superbe ! Sur le chemin du retour vers Kandy, j’ai fait un détour pour voir Hunnas Fall, une belle cascade qui souffre malheureusement d’une exploitation touristique importante.

21950123_10155743276428555_8712898432717160593_o22219631_10155767071998555_8597108130385320202_o20615755_10155759355038555_4472925206915467137_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s