Weekend à Quedlinburg

Nichée au Nord du massif des Harz, Quedlinburg attire de nombreux curieux. Sa magnifique Collégiale de Saint Servais est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, tandis que la vieille ville compte le plus grand nombre de maisons à colombages de la région. Je m’y suis rendu un weekend avec une nuit sur place, la durée parfaite pour en faire le tour tout en profitant de l’atmosphère détendue du vieux centre.

 

Des maisons à colombages par centaines !

La vieille ville de Quedlinburg brille pour son homogénéité architecturale : les maisons à colombages s’étirent en chapelets le long des ruelles pavées et bien souvent piétonnes. On prend plaisir à déambuler sans but, en s’arrêtant pour admirer les détails d’une façade.

La place du Marché (Marktplatz) surprend par sa taille. Le Rathaus y disparait sous le lierre, la traditionnelle statue de Roland montant la garde. Plusieurs belles maisons, et un marché bien animé le samedi matin !

La colline du château menant à la collégiale mérite également qu’on s’y attarde en lézardant entre les rues en pente et les maisons à pans de bois.

 

La Collégiale de Saint-Servais

Bâtie au XIIe siècle au sommet d’une colline dans les environs immédiats du centre-ville, la Collégiale Saint-Servais est un chef d’œuvre de l’art roman. La hauteur sous plafond (de bois) est impressionnante. Le trésor conservé dans les cryptes vaut le coup c’œil : les ouvrages et objets recouverts d’or et de pierres précieuses attirent les visiteurs, mais le véritable trésor est la jarre dans laquelle Jésus aurait changé l’eau en vin.

Les alentours de la Collégiale offrent une jolie vue sur la ville. A noter que le château attenant se visite aussi.

 

La Münzenberg

Insolite et pas forcément mise en avant à l’office du tourisme, c’est pourtant bien la Münzenberg qui surprend le plus. De l’extérieur et en s’y promenant, on découvre un quartier de maisons fleuries et entretenues avec gout, perché en haut d’une colline en vis-à-vis de la colline du château. Et pourtant, ces maisons ont été bâties sur les ruines d’une ancienne église. On en décèle encore quelques traces : ici un mur, là un début de pilier… mais le clou du spectacle est de visiter le petit musée gratuit et aménagé bénévolement par plusieurs habitants du quartier. On pénètre dans les cryptes soutenues par les arcades voutées de l’église d’origine. Elles sont aujourd’hui utilisées comme caves par les propriétaires ! Une dalle vitrée permet de voir plusieurs squelettes. Insolite, je vous dis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s