Visiter Vienne : Toutes les infos !

Visiter Vienne, c’est faire un pas dans la grande Histoire. Celle de l’Autriche impériale, de l’impératrice Sissi et de son mari, François-Joseph. C’est également découvrir un art de vivre qui subsiste toute l’année, rester scotché par la programmation culturelle et la richesse des musées, et aller à la rencontre des habitants de cette capitale ouverte sur le monde et bien plus moderne qu’on ne peut le croire. J’ai arpenté la ville fin décembre, pour y réveillonner et profiter de l’ambiance hivernale au charme fou.

12401787_10153790162358555_8947983256907670828_o

 

La Vienne impériale

Dans l’imaginaire de la plupart des voyageurs, Vienne est avant tout la capitale de l’empire austro-hongrois dont le rayonnement dépassait largement les frontières. Aussi, il n’est pas étonnant que la visite du palais de la Hofburg soit considérée comme incontournable. Dans la continuité de la visite des appartements (et de la magnifique collection de vaisselle), on découvre le musée Sissi, qui surfe certes sur la notoriété de l’impératrice pour attirer les visiteurs mais qui reste intéressant. Mieux vaut venir tôt pour éviter les longues files d’attente à la billetterie. Le ticket commun pour les appartements de la Hofburg et le musée est cher, mais la visite occupe une bonne demi-journée. Audioguide impératif (en français), faute de quoi la visite perd tout son intérêt.

886349_10153821163498555_3910290364116872739_o

Le second haut-lieu de la Vienne impériale est le château de Schönbrunn. Le château est richement meublé et décoré, la visite à l’audioguide est vraiment complète, même si elle fait un peu doublon avec celle de la Hofburg. Le clou du spectacle est sans contestation possible la salle de réception, qui rappelle la galerie des glaces de Versailles.

Mieux vaut prévoir une journée sur place. En plus du château, du jardin et du marché de Noël (si comme moi vous venez en décembre), il est en effet possible de visiter le musée des carrosses et/ou le zoo impérial, très réputé. Les horaires sont raccourcis en hiver, du coup je n’ai pas pu y aller.

En revanche, pour me réchauffer, j’ai visité les serres du château. En plus des plantes et autres cactus, on peut voir quelques animaux étonnants et des oiseaux. Leur architecture en verre et en acier impressionne.

12615148_10153821167198555_8310878310103269437_o12493672_10153821167458555_3276192031942926664_o

 

Les balades le nez au vent

L’hyper-centre de Vienne s’inscrit à l’intérieur du « Ring », la grande artère circulaire bordée d’ambassades, de bâtiments historiques et des sièges des principales institutions (dont l’hôtel de ville de Vienne). Le vieux centre est propice à la balade…

On apprécie monter et descendre la Herrengasse, avec son très célèbre Café Central et ses bâtiments anciens, avec au bout la place Freyung et son adorable passage couvert. Si vous souhaitez goûter à l’atmosphère des cafés autrichiens et que la queue au Café Central vous effraie, je vous conseille de jeter un œil au Café Griensteidl, sur la Michaelerplatz (en face de la Hofburg). Il est bien moins plein, et le cadre magnifique.

12487127_10153809977128555_2580461680508181953_o


Les beaux cafés viennois :

Il existe un tas de charmants cafés, mais tenter l’expérience d’un des établissement iconique de la ville reste un incontournable de tout séjour dans la capitale autrichienne !


Autre conseil, organiser une balade reliant les églises du vieux centre : Églises des Jésuites, des Franciscains, des Dominicains.. et même une église orthodoxe recouverte de mosaïques. La balade est également l’occasion d’emprunter quelques jolies ruelles, comme la Ballgasse, la Grünangergasse ou encore la Schöntaterngasse…

12593964_10153809978183555_964274509298878543_o12496490_10153809978283555_7159367399684046632_o

Au gré des balades, on se rend compte que l’architecture est très variée dans ce centre qui parait si homogène au premier abord ! Les styles cohabitent tout en parvenant à garder un ensemble cohérent. Il n’est pas rare de s’arrêter pour regarder une façade. Je pense que chacun revient de Vienne avec ses rues préférées !

12615149_10153821168053555_4914980308852026950_o12496381_10153821167923555_9197075042187206924_o

 

Mes autres visites « coups de cœur »

Le froid m’a poussé à multiplier les visites pour me réchauffer entre deux balades au grand air. La liste des musées et des églises est si longue que les choix sont rudes. Je partage ici la liste des lieux qui m’ont le plus marqué, tout en essayant de garder de la variété pour que chacun y trouve son compte. Non, il n’y a pas que le musée Sissi à voir à Vienne !

  • La bibliothèque nationale

Certainement la plus belle bibliothèque qui m’ait été donné de voir ! Une hauteur sous plafond vertigineuse, des rayonnages d’ouvrages rares et quelques pièces remarquables exposées en vitrine. La visite vaut franchement le coup, et vu la localisation au cœur de la Hofburg, on passe forcément devant à un moment ou à un autre…

12525505_10153809977943555_2738641385274164323_o

  • Le musée du papyrus

Certes, le musée du papyrus ne figure pas parmi au menu des circuits touristiques habituels. Mais ce petit musée expose certaines pièces remarquables ! Outre les hiéroglyphes qui se déclinent sur un grand nombre de rouleaux très bien conservés, le musée explique les techniques d’écriture de l’époque et expose quelques antiquités. Situé au sous-sol de la bibliothèque nationale, on peut facilement cumuler les deux.

12471392_10153809977713555_3634930393362149015_o

  • L’église Saint-Charles-Borromée (« Karlskirche »)

La très grande Karlsplatz, directement au Sud du Ring, est bordée par un chef-d’œuvre : l’église Saint-Charles-Borromée. Impressionnante de l’extérieur grâce à son architecture gothique qui rappelle le style italien, elle l’est encore plus à l’intérieur. Le plafond de la coupole centrale est magnifié par les fresques de Michael Rottmayr, évoquant des scènes religieuses. Il est possible de monter au sommet de l’échafaudage ayant servi à la restauration des peintures pour admirer les détails. C’est fabuleux, mais il ne faut pas avoir le vertige…

12469578_10153791110113555_548377443288260016_o

  • Monter dans le clocher de la cathédrale

Ceux qui suivent mon blog et notamment mes pérégrinations allemandes savent que j’aime les points de vue élevés ! Prendre de la hauteur, c’est mieux embrasser les villes, comprendre l’agencement des rues, localiser les monuments… Comme une carte vue du dessus. Il est possible de monter au sommet du clocher de Stefans Dom. Une jolie vue et quelques gargouilles qui montent la garde.

12496471_10153790162478555_4578590919410824443_o

  • Mais aussi :

Je n’ai pas eu le temps de visiter de musée du Belvédère Supérieur… Dommage, car la riche collection Klimt m’intéressait. A faire la prochaine fois !

 

Hundertwasser, génie touche-à-tout

Le génial architecte, né à Vienne, a gratifié « sa » ville de plusieurs édifices tout à fait étonnants. Formes courbes, harmonie avec la nature, choix des couleurs et des matériaux… la patte de l’artiste est immédiatement reconnaissable. A Vienne, deux curiosités à voir :

  • La Maison Hundertwasser (Hundertwasserhaus, dans la Kegelgasse) : Un ensemble HLM légèrement excentré à l’Est de la ville, non loin de la gare. On ne peut pas déambuler dans les couloirs, vu que l’immeuble est toujours habité, mais une boutique au rez-de-chaussée et un bar installé au haut d’un petit escalier permettent de découvrir l’intérieur des lieux.

12489302_10153809758308555_6115178091281391334_o

  • De la Kegelgasse, un itinéraire fléché au sol conduit au musée Hundertwasser, lui-même hébergé dans un bâtiment conçu par l’artiste. Le musée est passionnant, car il revient en détail sur la vie de l’architecte, son œuvre picturale et ses projets concrétisés un peu partout en Europe Centrale. La visite est également l’occasion de voir le curieux bâtiment de l’intérieur. Très étonnant.

12473633_10153809758773555_6672139690726699811_o12484580_10153809758718555_7894416086507393040_o

Pour info, et si vous aimez vraiment le travail de Hundertwasser (comme moi !), j’ai également visité les villes de Wittenberg et Magdeburg, en Allemagne, qui comptent quelques-unes des plus belles réalisations de l’architecte.

 

Aller à l’Opéra

Vienne est célèbre pour sa scène culturelle exceptionnelle et qui s’étend toute l’année sans interruption. La programmation fait particulièrement saliver dans les deux grands Opéras publics de la ville :

  • Wiener Staatsoper (l’Opéra National) : j’y suis allé, je vous raconte ça juste après.
  • Volksoper Wien (l’Opéra du Peuple) : une salle un poil plus petite et qui n’a pas à rougir de la comparaison niveau programmation.

12604823_10153822719188555_3987223277210672557_o

Il existe un grand nombre d’autres salles où écouter de la musique, assister à un opéra ou à un ballet… Il vaut mieux regarder les commentaires et les avis sur le net, car plusieurs théâtres tendaient plus vers l’attraction touristique qu’une réelle scène de spectacle.

J’ai donc eu la chance d’assister à deux ballets à l’Opéra National, situé sur le Ring. Un cadre magnifique pour des performances renommées. Si vous avez plusieurs jours à consacrer à la visite de Vienne, passer un des soirs à l’Opéra est à mon avis incontournable, surtout que les billets sont généralement moins chers qu’à Paris, par exemple.


Comment acheter un ticket pour l’Opéra ?

  • Pour le Wiener Staatsoper, le mieux est de se rendre sur le site web http://www.wiener-staatsoper.at/ et de réserver jusqu’à 2 mois en avance (à partir de début septembre pour une représentation en octobre par exemple). Le site existe en anglais, et la réservation est très facile. Ensuite, il suffira de passer par l’opéra quelques heures avant le spectacle pour retirer les places. L’autre possibilité est de se renseigner directement au guichet pour savoir s’il reste des places. Un risque que les amateurs ne prendront pas.
  • Pour le Volksoper Wien même principe via le site volksoper.at/ ou directement sur place.

 

Fêter le Nouvel An

Un de mes plus gros coup de cœur du weekend restera sans nul doute la messe du Nouvel An dans la cathédrale (Stefans Dom). A cette occasion, l’édifice est fermé aux visites, mais on peut regarder la cérémonie à travers les grilles. Les bougies, les chants, l’orgue, le chœur d’enfants… Une atmosphère vraiment divine.

12605543_10153818872218555_1179522266396098112_o

A Vienne, il est possible de passer le Nouvel An en musique. Une scène est installée sur la place de la cathédrale (Stefans Platz), et un orchestre viennois joue toute la soirée, seul et en accompagnement de chanteurs d’opéra. Une manifestation qui attire toutes les générations, jusqu’à la valse du Danube Bleu qui clôt la soirée, juste après minuit. Gratuit et très sympa, même si le froid se fait vraiment sentir (pauvres musiciens !). Il existe d’autres endroits où pareils concerts sont organisés, notamment dans le parc du Prater.

12615707_10153818872358555_1481426051934802083_o

 

Vienne, conseils pratiques

  • Les déplacements en ville

Le réseau de métro viennois est très performant. Les lignes sont clairement identifiables et il est difficile de se perdre. Attention, les stations sont parfois relativement éloignées les unes des autres. Le trajet coûte 2,20€, et il existe des tickets pour un ou plusieurs jours (très rentables).

  • L’hébergement

Vienne compte un très grand nombre d’hôtels, mais il faut réserver longtemps à l’avance pour voyager durant les pics touristiques. Concrètement, quasiment plus rien de disponible un mois avant le départ prévu quelques jours avant le Nouvel An. Du coup, j’ai logé à l’hôtel Admiral, du côté du MuseumsQuartier. Une localisation quand même assez centrale et proche du métro. Je pense qu’on peut trouver mieux, mais à défaut, l’adresse peut servir…


Hôtel Admiral
Karl Schweighofer-Gasse 7, 1070 Wien, http://www.hotel-admiral-wien.at/


  • La consigne à bagage

La plupart des musées offrent un service gratuit de vestiaire. Mais pour ne pas rester avec son sac à dos sur le dos toute la journée, le mieux est de déposer ses affaires dans la consigne de la gare « Wien Mitte ». Le coût est très modéré (et dépend de la taille du casier, entre 2 et 4€) pour la journée. Attention, mieux vaut venir tôt car le système est bien connu des autrichiens et les places partent vite. Le nom allemand est « Gepäckzentrum », il suffit de suivre les panneaux et les petits logos.

Une réflexion sur “Visiter Vienne : Toutes les infos !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s