Visiter Nantes & sa région

Nantes, la métropole qui m’a fait aimer la vie citadine. Dynamique, moderne, verte, fluviale et un brin maritime à la fois, Nantes surprend et séduit en un instant. Elle se place dans le peloton de tête des endroits où je souhaiterais vivre un jour. En attendant, j’y suis retourné quelques jours pour en redécouvrir les attraits avec un œil de voyageur curieux.

Pour prolonger le plaisir, je reviens par ailleurs sur quelques unes des superbes échappées en bord de mer où dans les vignobles dans les environs de Nantes accessibles en transport en commun de la métropole !

 

Exploration de l’hyper-centre

Pour tout voyageur arrivant par le train en gare de Nantes, la première rencontre sera celle avec le château des ducs de Bretagne. Une impressionnante enceinte de murailles protège de magnifiques logis qui témoignent de l’histoire tumultueuse de la pointe bretonne au fil des siècles. Histoire qu’il est possible de comprendre en visitant le musée de la ville de Nantes, dans le bâtiment principal. Il ne reste plus ensuite qu’à arpenter le chemin de ronde pour embrasser le centre-ville du regard.

31841796_10156354308553555_1589412592743350272_o31793419_10156354308698555_8705905649659150336_o

Tout autour, les rues médiévales tortueuses du vieux centre prennent plusieurs formes : calmes et un brin chic au nord, animées et populaires dans le quartier de Bouffay qui porte bien son nom à l’ouest. Pour déjeuner, dîner ou prendre un verre, rendez-vous aux abords de l’église Sainte-Croix, où quelques bouquinistes s’installent parfois.

31939575_10156357926953555_5545226670933278720_o31956450_10156361335248555_1176174208439287808_o


Bouffay, côté bonnes adresses

  • Si le quartier regorge de crêperies, je vous conseille Le Vieux Quimper. Une excellente adresse pour des galettes copieuses (et savoureuses !).
  • Pour se sentir comme chez-soi à Nantes, rien ne vaut la location d’un petit appartement dans le vieux-centre. Je ne peux que conseiller le studio d’Axel et Leslie, à deux pas de toutes les commodités.

A force de marcher le nez en l’air, on débouche sur la place Saint-Pierre, au centre de laquelle trône la cathédrale de Nantes. Les efforts de restauration (notamment après les bombardements de 1944)  et d’entretien du bâtiment sont formidables !

31914238_10156354307378555_1040764970612031488_o31945646_10156361357118555_6919420264950267904_o31919456_10156354315663555_832221304546394112_o


Avis aux photographes !

  • Directement sur la place Saint-Pierre, ne manquez pas de saluer les propriétaires de ce qui est devenu une institution de la photographie argentique et instantanée : Photo Saint-Pierre. Enorme catalogue de vieux appareils et de pellicules.

En traversant le cour des 50-Otages, qui coupe le centre ville en deux, on change d’époque et d’ambiance. De la place royale, superbe avec sa fontaine et la basilique Saint-Nicolas en arrière-plan, on remonte la très chic rue Crébillon pour déboucher sur la place Graslin et le théâtre de la ville. la balade est d’autant plus agréable que le quartier est devenu quasi-piéton.

Directement à côté, Nantes possède un trésor : le passage Pommeraye. C’est bien simple, il ne me semble pas avoir déjà vu un passage couvert aussi grandiose, avec ses trois niveaux, son dénivelé unique et ses effets de symétrie très réussis. Encore bien vivant, il regorge de charmantes boutiques et il est impossible de ne pas en pousser la porte. Vous voilà prévenus !

31649317_10156354312283555_2885555562861297664_o


Bonnes adresses

  • La Cigale, brasserie située place Graslin, est une institution nantaise. Il faut y entrer pour déjeuner ou à l’heure du goûter pour en admirer les faïences. Atmosphère Art Nouveau sublime.
  • Dans le passage Pommeraye, j’ai apprécié l’accueil à la Passagère, située au second niveau. Excellent chocolat chaud et de bonnes patisseries pour une délicieuse pause sucrée.
  • Enfin, tout en bas du passage Pommeraye, les gourmands feront le plein de chocolat à la Maison Larnicol. Tout y est excellent et la vitrine est un trésor.

La balade ayant commencé au Moyen-Âge, nous avons traversé les siècles en même temps que les quartiers du centre-ville. Pour terminer cette balade urbaine, direction le XXe siècle et la Tour Bretagne. Inaugurée en 1976, elle fut proclamée « unique gratte-ciel entre Paris et New-York City ». Son architecture n’est pas forcément des plus réussies, mais elle offre une vue plongeante sur la ville du sommet de ses 140 mètres.

31901977_10156354309113555_3869486743073849344_o31919505_10156357928018555_1870058554866532352_o31960767_10156357927128555_690596798070259712_o


Conseils pratiques

  • Venir le matin est préférable pour avoir le soleil dans le dos en regardant la Loire. Sinon, le coucher de soleil est mémorable, forcément !
  • Au sommet, il est possible de prendre un verre au Nid, ce bar totalement décalé où l’on s’assoit sur des sièges-œufs face aux baies vitrées, au 32e étage de la tour.

 

L’île de Nantes, laboratoire de modernité

L’île de Nantes est mon repère. A chacune de mes visites de la ville, quelle qu’en soit la durée, je me débrouille pour m’y promener. Il faut dire que le projet est remarquable. Friche industrielle suite à la fermeture des chantiers navals, l’île a été totalement reconvertie. Ce qui marque, c’est la réutilisation astucieuse des halles, hangars et autres bâtiments pour en faire des lieux de vie conviviaux et souvent à la pointe des tendances.

31886489_10156354309483555_550741796645240832_o31945140_10156361400248555_1125877293839810560_o31960656_10156354307508555_4459607076221485056_o

On peut citer la Cale 2 créateurs, ou encore les bars branchés du hangar à bananes, le long des anneaux lumineux en soirée que Buren a installés ici. Pour s’y rendre, on emprunte les passerelles métalliques et on traverse des jardins et autres petit coins de nature.

Mais l’attraction principale de l’île est née de l’imagination de François Delaroziere et Pierre Orefice, qui se sont lancés dans la construction des Machines de l’île. L’inspiration de l’univers de Jules Verne, enfant de la ville de Nantes, est palpable, tout comme celle des travaux de Leonard de Vinci. Un éléphant géant promène les visiteurs sur l’île, tandis qu’un carrousel à trois étages plonge petits et grands dans les profondeurs de l’océan. Dans la Galerie des Machines, à ne surtout pas rater, le futur projet du duo de créateurs prend forme peu à peu, mêlant végétal, bois & métal. Promis messieurs, je serai là lors de son inauguration en 2022 !

31961034_10156361399868555_6637350512578527232_o31631991_10156354313268555_8510992672192724992_o31957690_10156361400428555_6589838983054753792_o

 

Se mettre au vert à Nantes

Si Nantes figure systématiquement dans le peloton de tête des villes les plus attractives de France, les espaces verts nombreux, égrainés le long des différents cours d’eau de la ville, en sont un début d’explication.

Face à la gare et à deux pas tout juste du château, le Jardin des Plantes présente de riches collections d’arbres et fleurs, de sublimes serres ouvertes lors de visites guidées et un grand nombre d’oiseaux. Venir travailler dans la serre aux palmiers, quelque soit la météo dehors, voilà un art de vivre enviable !

31821166_10156354316933555_2182638887325663232_o31898367_10156354310633555_9121663478958915584_o31947859_10156354309648555_6031626666323738624_o


Horaires de visite des serres


Si la Loire est le grand fleuve sur les rives duquel la ville s’est développée au fil des siècles, l’Erdre propose une alternative boisée et tranquille qui invite à la promenade. Bien aménagée du côté de Saint-Mihiel, elle devient sauvage bien vite à mesure que l’on s’éloigne du centre ville par le nord. Péniches fleuries, vols de hérons.. ça y est, on déconnecte.

31957104_10156361432243555_3247927322333937664_o31947917_10156361427388555_2835019311209250816_o31961286_10156361426568555_2078693690850672640_o

Les esthètes, quant à eux, ne pourront que tomber en amour avec l’île de Versailles et son adorable jardin japonais totalement dépaysant posé sur l’Erdre. Ils seront bien vite rejoints par les sportifs voulant louer un kayak pour explorer librement l’Erdre en amont. De nombreuses belles bâtisses et petits châteaux se laissent observer depuis la rivière.

31543448_10156354314988555_3928429315171024896_o31772904_10156354308473555_2775190322286690304_o31870955_10156354317703555_3200552802266906624_o


Bonnes idées pour profiter de l’Erdre

  • Deux prestataires proposent des kayaks (mais aussi des bateaux électriques sans permis) sur l’île de Versailles. Idéal pour découvrir l’Erdre le temps d’une après-midi ensoleillée : Ruban Vert & Floating Nantes.
  • Pour un séjour atypique à Nantes, pourquoi ne pas dormir dans une péniche sur l’Erdre ? C’est ce que propose le gîte L’embarcadère, que j’ai dégoté au cours de ma balade. Contact par email : gitefluvial@live.fr

Je vais enfin vous parler d’une petite pépite loin des sentiers battus, que j’ai découvert totalement par hasard en me perdant ! Au niveau de la station de tramway Facultés (ligne 2), il est possible de rejoindre un petit sentier longeant un troisième cours d’eau nantais : le Cens. Très étroit, il serpente entre les arbres et le chemin est vraiment très agréable. La balade est appréciée des riverains, et on comprend vite pourquoi !

31890761_10156354318023555_830104121892667392_o31870967_10156354311998555_5382082960964976640_o

 

A voir autour de Nantes

Nantes n’est pas avare en espaces verts & piétons. On s’y sent bien, très bien même. Mais l’envie de voir un peu de pays se fait pressante et ce ne sont pas les idées qui manquent ! La Loire-Atlantique, qui reste largement inexplorée pour moi, m’enchante à chaque escapade. En voici deux parmi les incontournables du département.

  • Clisson, pour son charme & ses vignobles

Un village toscan, des vignes, une rivière enjambée par un pont en pierre.. non, nous ne sommes pas en Italie mais à Clisson, dans la région des Marches de Bretagne. La ville, détruite pendant la révolution, fut totalement rebâtie par les frères Cacault (revenus d’Italie) et leur ami Lemot au XIXe siècle, avec comme modèle les villes de Toscane. Aujourd’hui, on déambule dans une peinture, la perfection picturale des lieux sautant aux yeux dès que le soleil inonde de lumière les façades et toits de tuiles.

Au rang des incontournables de la visite, il y a tout d’abord le château médiéval qui rappelle le statut de Clisson au Moyen-Âge. Il y a ensuite le domaine de la Garenne Lomot, jardin remarquable flanqué d’une villa d’inspiration italienne et offrant de superbes vues sur la ville. Il est pourtant difficile de citer un édifice en particulier, tant la force de Clisson réside dans sa cohérence architecturale et son écrin naturel aux multiples charmes.

31823576_10156354313403555_6358101187920658432_o31855781_10156354313303555_4424087636554022912_o31879953_10156354317213555_5361154367015616512_o31924976_10156354309293555_168617409563852800_o

  • Pornic, pour le bord de mer

Voilà un petit port tout à fait charmant, dévolu à la fois à la pêche et à la plaisance. Non loin, on profite des belles plages et de quelques criques tranquilles. Mon après-midi sur place a franchement eu un goût de trop peu, aussi il me tarde de pouvoir y retourner pour un séjour prolongé. Comptez sur moi pour vous reparler bien vite de cette pépite située sur la côte de Jade !

31950454_10156361441003555_2475090176947257344_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s