Santorin, un mirage en mer Egée

Une île iconique, dont le nom fait voyager à sa simple évocation. Une terre noire, volcanique, surgissant du bleu azur de la mer Egée. Santorin est un mirage bien réel, dont la célébrité grandissante n’a pas encore sonné le glas. Au delà de l’image très lisse qu’elle peut renvoyer, la destination phare des lunes de miel se prête finalement bien à une exploration façon routard. Car Santorin présente des paysages uniques au monde, à voir au moins une fois dans sa vie.

santorin

Santorin, côté carte postale

Santorin dessine un croissant de lune qui entoure le cratère du volcan ayant plusieurs fois causé sa perte. Aujourd’hui, c’est ce même cratère immergé qui fait la renommée de l’île et son succès. Au Nord de Santorin, plusieurs villages sont farouchement accrochés aux falaises qui plongent plusieurs dizaines de mètres plus loin dans la caldeira. Anciens hameaux de pêcheurs, ils ont aujourd’hui bien changé : hôtels et restaurants luxueux ont chassé quasiment tous les habitants de la face Ouest des villages.

Fira est la plus grosse localité de l’île et l’unique noeud de transport. La ville ne présente pas particulièrement d’intérêt en soi, avec ses boutiques standardisées, son tourisme haut de gamme et ses ânes maltraités. Mais la vue des ruelles degringolant vers la caldeira est vertigineuse. Unique, inestimable, elle est la vraie richesse d’une ville autrement surfaite.

44997134_10156778896033555_780740894528634880_o44968967_10156778886938555_1114951455384535040_o45059013_10156778938553555_8753166499121725440_o44992008_10156778882188555_2224746579191922688_o


Quelques bonnes adresses à Fira

  • Pour se faire plaisir une nuit sans exploser le budget, Finari Vista Suites propose des chambres troglodytes accrochées à la falaise, avec terrasse et jacuzzi privatifs. Le coucher de soleil, pile en face, à un goût d’exclusif.
  • Fuyez les restaurants à touristes qui font payer la vue plus que la qualité d’une cuisine sans saveur. Heureusement, la taverne Kapari propose, sous les tonnelles, une cuisine traditionnelle savoureuse préparée avec passion par un jeune couple qui sait recevoir. Coup de coeur !

Un chemin de randonnée relie Fira à Oia en près de trois heures, une balade magnifique à ne pas rater pour enchaîner les panoramas grandioses sur la caldeira et l’îlot de Kameni. En chemin, on traverse tout d’abord le village de Firostefani, tout de suite après Fira. Plus tranquille que Fira, on y trouve ici aussi plus d’hôtels que d’habitants. Qu’importe, on rejoint bien vite Imerovigli et ses dômes d’église surplombant les terrasses. Les teintes blanches et bleues assurent une cohérence élégante à l’ensemble. L’étonnant kastro vénitien, perché sur une avancée des falaises dans la mer, apporte une perspective différente sur le village.

44959202_10156778905743555_2120407572870594560_o45049712_10156778885948555_4671826336644333568_o44953660_10156778894308555_7187345684993933312_o45040029_10156778928983555_4612427123624247296_o45041828_10156778890973555_5669426701247971328_o

L’arrivée à Oia s’accompagne d’une excitation tout à fait compréhensible : voilà enfin le village qu’on croise dans les brochures, dans les coups de cœur des magazines de voyage et qui figure en bonne place dans le classement des destinations les plus mises en avant d’Europe. Aussi, difficile de ne pas être déçu par les ruelles trop propres, les magasins trop chics et les alignements d’hôtels et suites avec piscine. Oia est restauré avec tant de soin et de moyens que ça en devient factice. Finalement, on fait rapidement le tour du village à la recherche des plus beaux points de vue sur la caldeira avant de repartir, le soleil couché, le devoir accompli mais sans véritable regret.

45029936_10156778932623555_304405377607270400_o44967304_10156778923888555_8203270312817590272_o44959251_10156778904373555_5980761476011393024_o44956580_10156778904453555_410787044604772352_o

Santorin Pyrgos

Les villages du centre de l’île

L’âme de Santorin n’est pas morte. En s’éloignant de la caldeira, on découvre une vie locale active, un esprit de clocher encore bien ancré dans les mentalités et une bonne dose d’authenticité. Bienvenue dans la partie centrale de l’île, entre exploitations viticoles et villages charmants.

J’ai délibérément choisi de séjourner à Pyrgos, dont la situation centrale sur plusieurs lignes de bus en fait une bonne base pour explorer Santorin. Le village perché au sommet d’une colline recense une grosse dizaine d’églises pluri-centenaires. Pyrgos peut compter sur une ville médiévale très bien restaurée et une vie locale dynamique pour séduire les visiteurs curieux qui y viennent en journée. Tôt le matin et en soirée, le village appartient tout à ses habitants qui viennent profiter de l’air frais dans les ruelles bleues et blanches. Coup de coeur !


Bonnes adresses à Pyrgos

  • Pour dormir au calme, la chambre face aux églises du village, je recommande chaudement Donna’s House. La propriétaire de ce charmant B&B est adorable, on quitte le nid à regret en fin de séjour !
  • Quelques adresses charmantes sont à découvrir dans les ruelles du village médiéval. Pour les petites bourses, plusieurs tavernes traditionnelles servent de bons plats typiques : Rumidi et Kantouni (proches de l’arrêt de bus) ainsi que Mythos Taverna, un peu plus loin sur la route.

45170182_10156778908903555_6067374971913502720_o44983279_10156778894323555_6861167679349194752_o44964340_10156778897678555_8222256718260731904_o44948327_10156778909638555_3440058878979473408_o

De Pyrgos, un chemin dans les vignes permet d’atteindre Emporio, en contrebas d’une vallée aride. Le village est situé en dehors des itinéraires touristiques et fleure bon l’authentique. On se perd avec plaisir dans les rues et on admire l’esthétique superbe du style architectural typique des Cyclades. Un peu plus loin, en bus ou à pied, on ne met pas bien longtemps pour rejoindre Megalochori, qui ne m’a pas autant séduit que les deux premiers villages.

44969677_10156778920083555_8846609001614409728_o45015646_10156778909723555_3931504275531759616_o45060159_10156778899998555_3980227312250519552_o45008528_10156778896493555_3855273201642766336_o

Santorin Pyrgos

Le Sud, entre archéologie et plages

Il était une fois la ville antique et prospère d’Akrotiri, ensevelie sous la lave lors d’une éruption du volcan de Santorin. Un destin qui n’est pas sans rappeler Pompéi qui connut un sort similaire. Redécouverte tardivement, la zone archéologique est encore en pleine excavation, et la visite permet d’apprécier l’ampleur de la tâche. Patiemment, des fresques et des objets d’époque minoenne sont dégagés des cendres avant d’être présentés dans le petit (mais riche en pépites !) musée archéologique de Fira. Les deux visites sont selon moi indissociables pour comprendre l’importance de ce site, l’un des plus grands de la mer Egée.

45100769_10156778928818555_8682975360431685632_o44982040_10156778932883555_8604177485237583872_o45089345_10156778927243555_7289554486320693248_o

Mon exploration de Santorin s’est terminée au Sud de l’île. Au niveau du cap d’Akrotiri, la roche rouge du volcan rencontre le bleu de la mer Egée. Le contraste est saisissant et, au pied de ces falaises ocres, on prend le temps de mettre les pieds dans l’eau. Peu de monde en octobre, la halte est agréable. Ici, on respire. Il est ensuite temps de remonter au village en surplomb. Sublimé dans la lumière du soir, je ne résiste pas à une exploration de son centre médiéval, le Goulas, ultime coup de coeur d’une île dont les zones d’ombre m’ont séduit bien plus que les incontournables villages du Nord de Santorin, envahis sitôt les croisiéristes débarqués pour la journée.


Pour déjeuner les pieds dans l’eau, je recommande Melina’s Tavern, directement sur la plage après l’arrêt de bus.


45003847_10156778937398555_8743999398234554368_o45003820_10156778917373555_5575809827378036736_o44993901_10156778898718555_3715765654482059264_o45003862_10156778912108555_3489647609306415104_o

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s