Pompei & Herculanum

Pompéi est le site archéologique le plus visité au monde. Autant tout de suite poser le décor ! C’est donc forcément avec des étoiles plein les yeux que les voyageurs du monde entier s’y rendent. Il faut dire que la cité romaine se pose en parfaite figure du romantisme italien : Une éruption volcanique, une ville enfouie puis redécouverte en même temps que les fabuleux trésors conservés dans la lave… Comment résister à l’appel de l’Antiquité, à l’appétence naturelle pour l’Histoire qui sommeille en chaque voyageur ?

Pour ceux qui souhaitent en voir plus et changer d’ambiance, direction Herculanum et ses vestiges non moins admirables, quoique plus confidentiels.

15515512_10154784212213555_632223981_o

 

Il était une fois Pompéi

Lors de l’éruption de 79 après JC, Pompéi était une riche cité commerçante du Sud de l’Italie, fière de son statut et aimant pour tout un tas de denrées et d’échanges commerciaux qui ont fait sa richesse. Face à la mer, l’emplacement de la ville ne gâche rien, et c’est l’enviable qualité de vie qui transparait encore aujourd’hui en flânant au gré des rues.

15515746_10154784369013555_912405067_o

Concrètement, Pompéi, comment ça marche ? Après s’être acquitté du droit d’entrée, on pénètre dans la ville découpée en plusieurs quartiers numérotés. Grâce au plan, on peut se repérer dans la ville et se rendre aux différents points remarquables. La ville est très étendue et en faire le tour prend vraiment la journée complète.

Amphithéâtre, théâtre, champ de course, forum… Tout est encore là, sous nos yeux. Si la plupart des détails, fresques et autres mosaïques ont été rapatriés dans le musée de Naples, on peut quand même se représenter l’endroit à son âge d’or. C’est bien cette immersion réussie qui fait le succès du site.

15540450_10154784224368555_1132066584_o15536940_10154784228078555_353620285_o15502789_10154784229098555_529487708_o


  • Conseils pratiques :

Pour des visites en saison ou le weekend, il est recommandé d’avoir réservé ses billets à l’avance. Sans ce sésame, c’est une sacrée queue qui vous attend. L’audioguide n’est pas bien clair et avance soit trop lentement, soit trop vite (sans compter qu’il ne couvre pas tout, loin de là). Je pense qu’un guide du Routard (ou équivalent) suffit pour les explications.

Il y a une cafétéria à l’intérieur. Ce n’est pas extraordinaire, mais ce n’est pas bien cher (contre toute attente !). Le mieux reste d’amener un pique-nique et trouver un bout de colonne où s’assoir.


 

Herculanum, les villas patriciennes

Changement d’ambiance sur le second site archéologique le plus visité de la région du Vésuve : Herculanum. Ici, pas de grands espaces verts ni de monuments grandioses, mais plutôt un entrecroisement de rues pavées bordées de riches maisons patriciennes.

15536765_10154784403913555_1871986365_o

Curiosité du site, sa localisation au cœur de la ville moderne, ce qui est particulièrement étonnant. Étant plus proche du volcan, Herculanum fut ensevelie bien plus profondément que Pompéi, garantissant un état de conservation optimal.

Une demi-journée est suffisante pour faire le tour de ce site non moins remarquable, à défaut d’être aussi grandiose que son voisin. Le calme et le peu de fréquentation le matin est néanmoins un sacré atout !

15537027_10154784400473555_183380733_o15540556_10154784405363555_1878375829_o


  • Conseils pratiques :

Mieux vaut venir le matin, et se restaurer en ressortant. Plusieurs restaurants sur la route remontant vers la gare ferroviaire, et notamment la pizzeria Luna Caprese. La devanture fait attrape-touriste mais la présence de locaux rassure, avant même que les délicieuses pizzas ne soient servies.

Pour faire un tour sur le Vésuve, c’est également aux abords de la gare que se prend la navette touristique. Vu les prix pratiqués, j’ai passé mon tour.


 

Prolonger l’aventure antique

Pour les grands amateurs d’Histoire qui souhaiteraient en voir plus encore, un troisième site archéologique est, d’après les on-dits, une petite merveille : la villa d’Oplontis. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de m’y rendre.

Ensuite, et parce que la visite de Pompéi se sera avérée un brin frustrante à ce niveau, on se précipitera au musée archéologique de Naples, qui concentre un grand nombre de fresques et de mosaïques retrouvées au cours des fouilles. Une visite très complémentaire, et franchement incontournable. Le musée est donc tout naturellement dans ma liste de coups de cœur napolitains

15515874_10154784401678555_35455537_o

 

Circumvesuviana : Prendre le train régional

Pour rejoindre les sites antiques, il est préférable d’opter pour le train et d’emprunter la « Circumvesuviana », une ligne ferroviaire régionale qui relie Naples a Sorrento.

La plupart des touristes prennent le train à la gare centrale (Garibaldi), qui est le deuxième arrêt de la ligne. Je vous conseille de marcher jusqu’au terminus et début de la ligne, à Porta Nolata. Pour s’y rendre depuis la Piazza Garibaldi, il suffit de descendre le Corso Giuseppe Garibaldi.  Vous serez récompensé par une queue bien plus petite pour les billets et, qui sait, une potentielle place assise…

Les arrêts les plus importants sont :

Gares Utile pour…
Ercolano Scavi Site archéologique d’Herculanum
Torre Annunziata Villa d’Oplontis
Pompei Scavi Site archéologique de Pompéi

15250680_10154726997743555_8460147484336020689_o

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s