Milan, passionnante capitale de Lombardie

Milan, à l’image de la région lombarde dans son ensemble, est la locomotive d’une Italie du Nord industrielle et avant-gardiste. Loin des cités chargées d’histoire du Sud du pays, la ville est pourtant séduisante. Non seulement Milan compte l’un des plus fabuleux monuments du monde chrétien, mais aussi plusieurs beaux musées. Finalement, tout cela n’est qu’un prétexte pour venir apprécier l’atmosphère unique de son agréable centre-ville et vivre, l’espace de quelques jours, à l’heure italienne.

Milan

Variations autour du Duomo

Le Duomo est le monument iconique de la ville. C’est donc sur son parvis que la visite de Milan se doit de débuter.

L’édifice fait oublier ses dimensions titanesques de l’extérieur, en alignant des centaines de volutes, statues et clochetons. Un travail d’orfèvre stupéfiant et qui vaut à lui seul le voyage. En montant sur le toit de la cathédrale, on évolue dans un univers de marbre ciselé totalement intemporel, avec la ville en contrebas. Enfin, on pénètre à l’intérieur parsemé de massives colonnes. Les cinq nefs déclinent sans fin les arcs, chapelles et pavements géométriques.

46405193_10156817807953555_4168128631052173312_o46400348_10156817808803555_5719471552806780928_o46286082_10156815490928555_6882330529404813312_o46144592_10156815493118555_3366440373567094784_o

Selon le billet choisi, il est également possible de visiter une partie des ruines archéologiques se trouvant littéralement sous le Duomo (dommage que les explications ne soient qu’en italien !) et le musée du Duomo qui présente de nombreux trésors et œuvres d’art religieux, en témoin du faste milanais de l’époque.

Milan

Balades dans l’hyper centre

Les rues autour du Duomo sont très agréables. Outre l’architecture des immeubles au charme un brin suranné, nombre de rues fermées à la circulation sont aujourd’hui réservées aux piétons. On croise des cyclistes, les cafés ne désemplissent pas et les boutiques font vivre le quartier. En bref, une balade urbaine qui permet de prendre le pouls de la ville, et l’occasion parfaite pour passer devant une autre légende milanaise : le théâtre de la Scala, mondialement connu pour la qualité de ses représentations.

46217160_10156815489433555_3806467001472253952_o46115531_10156815489258555_3015970312069054464_o46136847_10156815502013555_752620455151534080_o46176165_10156815508713555_357377588680720384_o


Bonnes adresses dans l’hyper centre :

  • Bello Tosto (via Mazzini 12, 20123 Milan) : Des toasts de bons produits frais et régionaux. Fromages, légumes et charcuteries pour un déjeuner sur le pouce savoureux.
  • Gino Sorbillo (Largo Corsia dei Servi 11, 20122 Milan) : Une des pizzerias historiques de Naples a ouvert un restaurant en plein cœur de Milan. C’est toute la gastronomie de Campanie qui s’invite en Lombardie. Venir très tôt car, comme j’ai pu le découvrir lors de mon voyage à Naples, pas de réservation possible.

Immanquable également, la galerie couverte Victor Emmanuel II grouille de monde à toute heure. On s’y presse plus pour son décor vertigineux de belles façades supportant les armatures en acier de la verrière que pour les boutiques, très largement hors budget. Petit clin d’œil aux traditions locales : un attroupement se forme autour de la mosaïque représentant un taureau : il faut tourner sur soi-même afin d’avoir la chance de revenir un jour à Milan. Vous l’avez compris, j’ai aimé la ville et je n’ai pas besoin de me prêter au jeu car je reviendrai, c’est certain !

46286091_10156815487283555_6062571647993380864_o46153622_10156815516233555_8308358988500566016_o46210074_10156815499203555_3048441420173017088_o

Finalement, à mesure que l’on s’éloigne de la place du Duomo, on trouve toujours plus de raisons d’aimer cette ville à taille humaine. Vivante, dynamique, Milan est tout simplement italienne. Du quadrilatère de la mode aux tours végétalisées Bosco Verticale dessinées par Stefano Boeri en passant par les façades pastels de Brera, la ville décline les ambiances au gré des envies. Ah, et que dire du tramway centenaire qui continue de sillonner les grands axes ? Avec le temps gris du mois de novembre, l’atmosphère est terriblement attachante.

46308002_10156815515398555_1350871453448273920_o46241951_10156815497278555_3083206435950034944_o46219242_10156815503233555_4955037107207798784_o46214674_10156815512813555_384510739630522368_o


Toujours plus de bonnes adresses :

  • Santu Paulu – salento bar (via Delio Tessa 2, 20121 Milan) : Une chouette adresse que ce café un brin riquiqui. Les propriétaires, originaires des Pouilles, préparent le café dans la tradition de leur région.
  • Hôtel Ritter (Corso Garibaldi 68, 20121 Milan) : Milan est une ville chère, surtout en ce qui concerne l’hébergement. Cet hôtel 3 étoiles est idéalement placé dans le charmant quartier de Brera pour explorer le centre-ville à pied. Nombreux restaurants aux alentours. C’est un excellent choix sans exploser le budget.

Milan

Milan d’église en église

Outre le Duomo, Milan compte de nombreuses églises. Sur conseil d’amis milanais, j’ai pu en visiter deux, sublimes et uniques en leur genre. Dans l’église San Satiro, on tombe dans le panneau du trompe-l’œil qui vient agrandir les dimensions de l’édifice en jouant avec les perspectives. Quant à la profusion de fresques d’époque Renaissance magnifiquement restaurées de l’église San Maurizio, c’est une Bible illustrée à elle seule. Colorée et intimiste, elle restera le plus gros coup de cœur du voyage. Enfin, je suis passé par l’immense dôme de la basilique San Lorenzo Maggiore, qui fait face aux colonnes San Lorenzo.

46196748_10156815513843555_749470543316516864_o46216110_10156815516738555_5801652337516740608_o46280386_10156815521503555_4513904697022611456_o46151810_10156815511213555_7950654986600316928_o

A noter que faute de temps, je n’ai pas eu l’occasion de visiter les beaux musées d’art de la ville. Plusieurs sont pourtant très réputés. Alors, pour les voyageurs passionnés de peinture italienne, un « Milan de musée en musée » est également à prévoir !

Milan

Échappées pour respirer à Milan

Le centre de Milan est agréable, oui. Néanmoins, le promeneur en mal de nature peut compter sur le grand parc du Sempione pour oublier la ville. L’occasion de traverser l’impressionnant château Sforzesco, bâtie par la grande famille milanaise des Sforza, au pouvoir au XVe siècle.

46218653_10156815497638555_3238079202842378240_o

Dans un genre tout à fait différent, direction le sud du centre ville et le quartier des Navigli. Plusieurs grands canaux servant autrefois au commerce de marchandises puis laissés à l’abandon constituent aujourd’hui un des quartiers les plus populaires pour une soirée animée à Miian. Les maisons de négociants ont été reconverties en cafés et restaurants. Là, on oublie la grande ville et on essaye avec délectation les spécialités milanaises.

46336641_10156815510693555_7403263809906802688_o46110184_10156815522953555_6267685404716040192_o46204170_10156815510598555_4656429604737646592_o46255831_10156815512063555_7656653587447021568_o


Manger typiquement milanais aux Navigli

  • Luca e Andrea (Alzaia Niviglio Grande 24, 20144 Milan) : Gnocchis au gorgonzola, rizotto à la milanaise… toutes les spécialités lombardes sont à la carte, à déguster dans un décor chaleureux et brut sur le canal le plus animé des Navigli. Validé !

En terminant mon escapade milanaise ici, je réalise à quel point cette ville m’a plu. Elle ne sera jamais plébiscitée dans un pays qui compte tant de merveilles historiques, mais elle plaira sans nul doute aux voyageurs curieux et aux amateurs de belles balades urbaines. Car il règne à Milan une atmosphère pleine d’énergie, un pied dans le passé et le regard rivé sur l’avenir.

Milan

\\ TOUS MES ARTICLES SUR L’ITALIE A DECOUVRIR ICI //

2 réflexions sur “Milan, passionnante capitale de Lombardie

  1. Danielle Hardy dit :

    Merci pour cet intéressant reportage. J’organise pour notre association franco-italienne un petit séjour à Milan pour septembre 2019 et je peine à trouver un hôtel à un prix raisonnable. L’hôtel que vous citez ( hôtel Ritter) pourrait-il à votre avis convenir pour un groupe de 15 à 20 personnes? Quelqu’un sur un site de voyage connu se plaint de l’exiguité de la salle du petit déjeuner. Qu’en est-il vraiment? Merci de votre aide.

    J'aime

    • tojraf dit :

      Bonjour, c’est intéressant ça une association franco-italienne ! 🙂
      Au niveau du nombre de chambre, l’hôtel pourrait vous accueillir, oui. La salle de petit déjeuner est en effet assez petite (relativement au nombre de chambre) mais en étant un couple on avait trouvé de la place sans problème. En tout cas, la salle peut contenir tout le monde (ce sont des tables de 4… souvent occupées par des couples donc ça n’optimise pas l’espace.
      L’idéal serait probablement de voir directement avec l’hôtel ce qu’ils pourraient proposer (prix, arrangements logistiques).
      Bon voyage associatif !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s