Road-trip dans le parc national du Triglav

Niché au cœur des Alpes Juliennes, le parc national du Triglav concentre les plus beaux paysages de Slovénie. En automne, la région se pare d’invraisemblables couleurs orangées qui contrastent avec le gris laiteux des hauts pics et le bleu topaze des rivières et des lacs alpins. Récit d’un road trip dans ces Alpes Slovènes encore assez méconnues et pourtant magnifiques.


Cet itinéraire est réalisable en une semaine, les randonneurs souhaitant se lancer dans l’ascension des pics les plus hauts de Slovénie peuvent ajouter quelques jours supplémentaires. La région est belle en toutes saisons, l’expérience est donc à renouveler à différentes périodes pour découvrir toutes les facettes du parc national du Triglav !


74290225_10157669628118555_6650431574212870144_o

lac de bled

# DE BLED À BOHINJ

En venant de la capitale Ljubljana ou de son aéroport, la porte d’entrée du Triglav la plus évidente se situe dans les environs de Bled. Toute la région connait un développement touristique mérité autour de ses deux magnifiques lacs, Bled et Bohinj.

  • Le lac de Bled

Carte postale du pays, le lac de Bled est reconnaissable entre tous. Une petite île surmontée d’une église gothique trône au milieu des eaux translucides. Le lac de Bled est superbe, à condition de s’éloigner à tout prix de la ville moderne qui en défigure la rive Est. La promenade le long du lac est agréable et offre plusieurs ambiances selon le moment de la journée : brouillard matinal, franc soleil d’automne et enfin coucher de soleil timide qui teinte de rouge les collines en arrière plan.

La randonnée facile et populaire du lac de Bled, outre l’agréable tour du lac faisant emprunter des pontons en bois à fleur d’eau, consiste à grimper jusqu’à deux points de vue côté Ouest. Ils permettent de prendre toute la mesure de la configuration unique de ce lac de montagne. J’ai préféré Mala Osojnica à Ojtrica pour la symétrie offerte sur le lac et l’altitude parfaite pour bien voir l’église sur l’île.


La rive Ouest étant la moins aménagée, je recommande de se garer directement de ce côté ci du lac de Bled. Les parkings sont terriblement chers, aussi le bon plan consiste à se garer au parking de la gare Bled Jezero, avec un forfait journée intéressant.
Les points de vue Mala Osojnica et Ojtrica sont parfaits pour un lever de soleil. En revanche, la montée dans le noir n’est pas évidente. Pensez à la lampe torche !


73504697_10157669641078555_3123472952645910528_o75491838_10157669627653555_4526003052959760384_o75456789_10157669633498555_4929951753715056640_o

  • Les gorges de Vintgar

S’il fallait une bonne raison de venir passer la journée autour du lac de Bled, alors là voici : les gorges de Vintgar sont à la hauteur de leur renommée. La rivière Radovna a creusé ce canyon impressionnant, aux parois parfois verticales. Lorsque les gorges s’élargissent, la végétation au feuillage en feu vient contraster avec l’eau froide qui serpente en contrebas.


Même en octobre, les gorges attirent du monde. Pour faire de belles photos sans la foule, il faut venir dès l’ouverture. Autrement, c’est vraiment superbe !


74632447_10157669709733555_3614587091255558144_o75521733_10157669759198555_3732949883057864704_o75223750_10157669715898555_783455773421207552_o74602111_10157669629918555_2475370616836849664_o74398006_10157669767403555_4369916360805842944_o

  • Le lac Bohinj

Si Bled a aujourd’hui sa place sur la carte du tourisme international, le lac voisin Bohinj a conservé une authenticité et un caractère sauvage qui en font une destination finalement plus agréable que Bled. On parle de lac car il n’y a pas de mer, mais je l’appellerais fjord si je le pouvais, car c’est l’image qui vient à l’esprit lorsqu’on contemple les montagnes environnantes qui se reflètent dans l’eau pure.

Il faut voir Bohinj le matin, avant que les touristes de passage ne viennent se presser autour du pont et de l’église sur la rive Est. En fin de journée, le soleil passe derrière les montagnes et les jeux de lumière comme de reflets sont merveilleux.


Une chouette adresse pour dîner et dormir proche du lac de Bohinj : Gostisce Pristavc. Très bon restaurant dans la salle commune.


72971760_10157669626783555_8560089942296887296_o74158176_10157669627223555_1534271534854569984_o74611534_10157669640783555_9149455752769830912_o72857274_10157669630343555_6667119132770566144_o74670838_10157669633593555_5031153827592536064_o

  • Randonnées autour du lac Bohinj

Alors que faire entre le lever et le coucher du soleil ? Octobre est une saison superbe autour du lac Bohinj, la forêt joue avec les teintes chaudes et offre de multiples opportunités de randonnées.

La plus célèbre mène à la cascade Savica, connue pour sa curieuse forme en « A ». Le chemin qui grimpe jusqu’à elle offre également de beaux points de vue sur le lac Bohinj et la vallée. Les agoraphobes et les randonneurs confirmés se lanceront dans la randonnée conduisant au Lac Noir et, plus loin, à la vallée des Sept Lacs.

74270250_10157669663133555_1802578687296536576_o74376069_10157669750803555_7104868023554539520_o73685226_10157669812053555_1068355222046244864_o

Une alternative moins difficile consiste à explorer les gorges de Mostnica. La rivière éponyme passe en pleine forêt et l’automne est la saison idéale pour s’y promener. Du chemin principal, plusieurs points d’accès permettent d’aller au bord de l’eau. Confidentielles, les gorges de Mostnica n’ont pas la magnificence de celles de Vintgar loin s’en faut, mais il y règne un calme que seul le bruissement des feuilles qui tombent vient troubler.

75354843_10157669699778555_4821398319324463104_o73321224_10157669650068555_5364486681816727552_o73281060_10157669750243555_362951580057600000_o

Triglav zelenci

# LES HAUTES MONTAGNES AUTOUR DE KRANJSKA GORA

Cap au Nord du parc national du Triglav, direction la frontière autrichienne. La route longe la rivière Save et ne manque pas de cachet : certes, on roule sur une voie rapide, mais les montagnes recouvertes de forêts sont superbes dès lors que le soleil vient percer les nuages.


Kranjska Gora est une station de ski à taille humaine organisée autour de ses pistes et de son église baroque. L’hôtel Alpina offre tout le confort pour se reposer entre deux descentes à ski… ou deux randonnées !


74673156_10157669798608555_4623180008041480192_o

  • Le lac de Jasna

Pour profiter du panorama sur les hautes montagnes du Triglav, je recommande de se rendre au bord du petit lac de Jasna. Organisé comme une sorte de base de loisir, il faut faire fi des environs un poil trop aménagés et lever les yeux. Les pics Prisojnik et Robičje se dressent fièrement dans la lumière du soir, jusqu’à ce qu’ils soient seuls à accrocher les dernières lueurs du jour.

73504822_10157669627878555_6529172943660908544_o72940881_10157669644343555_3228706686554341376_o75419049_10157669627383555_2848889113522733056_o

  • La réserve naturelle de Zelenci

À quelques kilomètres seulement, la réserve naturelle de Zelenci est un autre bel endroit d’où admirer les montagnes. Le lieu est étonnant. L’effondrement du calcaire a créé cette petite mare turquoise bordée de joncs et de hautes herbes, avec les hauts pics acérés en contraste total avec l’intimité de l’étang. On se croirait presque dans un jardin paysager tant l’ensemble est harmonieux.

72623288_10157669643038555_2134616862284054528_o

  • Le col de Vrsič

Le passage du col de Vrsič est un des temps forts du road trip dans le parc national du Triglav. Les lacets s’enchaînent et, par temps venteux, les nuages balayent les pentes des montagnes. Les brumes s’élèvent et retombent dans un jeu de masses d’air grandiose. Les paysages visibles la seconde précédente se dérobent désormais à la vue. En se tenant seul, debout face aux pics rocailleux qui disparaissent dans le ciel tourmenté, on se sent si petit. Vient alors une trouée de lumière qui dévoile un spectacle automnal de toute beauté, ou les teintes chaudes combattent le gris minéral des montagnes et celui, quasi tourbé, des cumulus menaçants.

73062004_10157669669293555_2304904511614877696_o74441319_10157669663703555_8101653199070429184_o72819259_10157669627568555_340832687461761024_o75362312_10157669635823555_8574250423701995520_o

la Soca margart kozjak

# NATURE BRUTE LE LONG DE LA SOCA

Au delà du col de Vrsič, le tempo des lacets rythme la descente jusqu’à la vallée de la Soca. Cascades, gorges, hauts sommets… c’est une montagne brute et puissante qui imprime le rythme d’un road-trip qui zigzague au gré des lacets et des caprices de la vallée.


Les suggestions de balade mentionnées dans cet article se concentrent surtout entre les localités de Bovec et de Tolmin, respectivement au Nord-Ouest et au Sud-Ouest du parc national du Triglav. L’exploration peut se poursuivre dans la vallée de Lepena à laquelle j’ai trouvé moins de charme.

J’ai testé deux options d’hébergement, toutes deux fortement recommandables et qui plairont à deux publics différents. A Bovec, j’ai dormi chez l’habitant à Hisa Kouf, une pension familiale où l’accueil est charmant. A Tolmin, belles prestations à l’hôtel Dvorec situé au centre du petit bourg. 


73323782_10157669630283555_3415252526562279424_o

  • Les mille nuances de bleu de la Soca

La Soca figure parmi les plus belles rivières glaciaires d’Europe. Quelle splendeur que cette eau couleur topaze qui suit les méandres tortueux et esthétiques du canyon qu’elle a elle même façonnés ! La route qui longe la Soca donne des envies de pause bucolique au bord de la rivière. Bleu de l’eau, vert des conifères et orange automnal, la palette est des plus belles.


C’est au croisement des vallées de la route du col de Vrsič et de la vallée de Lepena que la rivière est la plus belle, engoncée dans son écrin de calcaire lissé par le courant. De nombreux ponts suspendus sont jetés ça et là, l’occasion idéale pour avoir une perspective différente sur la rivière !


75220636_10157669674243555_5799284131204431872_o75407694_10157669683228555_3375250279204126720_o75553029_10157669751153555_3199672875137105920_o73159926_10157669669963555_3256232930090942464_o

  • Les plus belles cascades du Triglav

Les environs de Bovec comptent plusieurs cascades remarquables qui peuvent être combinées au cours d’une journée. La cascade Virje est peut-être bien mon coup de coeur. J’en ai aimé l’esthétique et la localisation dans un creux de vallon boisé. A quelques kilomètres, la cascade de Boka est, elle, difficile à rater : c’est la plus haute de Slovénie, et la vue est belle depuis le point de vue aménagé. Plus au Sud, vers Kobarid, la cascade de Kozjak est enfin totalement surprenante. La rivière court le long d’un boyau étroit avant de se jeter dans une cavité semi ouverte. Un site naturel unique à ne pas rater !

73515544_10157669909003555_3594128216404525056_o75371604_10157669632763555_3358156128977420288_o73276029_10157669630743555_14415924585037824_o

  • La route alpine de Mangart

Après l’eau, tournons nous vers le ciel. Les hauts sommets dominent la la vallée de la Soca. L’appel des cimes se fait trop fort, et après le passage du col de Vrsič, il est temps de reprendre les routes sinueuses jusqu’au pied du Mangart, énorme bloc monolithique qui écrase de sa présence l’étroite route qui serpente à 2000 mètres au dessus de la mer. L’explosion de couleurs automnales et l’adrénaline de la conduite tiennent en haleine jusqu’au refuge. Ensuite, il faut continuer à pied, jusqu’au pic rocheux qui marque la frontière avec l’Italie. Le vent souffle, les nuages balayent les sommets. Seule la haute montagne peut offrir une telle expérience sensorielle.

75204660_10157669652723555_1818739863252369408_o75224785_10157669723833555_3866798286820081664_o73120774_10157669630863555_7146661074706628608_o73146904_10157669646838555_45932845574651904_o

  • Les gorges de Tolmin

Les gorges de Tolmin sont le résultat de la rencontre de deux rivières : l’étroite Tolminka et la large Zadlasčika. Les gorges creusées par les eaux sont profondes et plusieurs points de vue permettent d’apprécier le canyon. Ici, les gorges sont boisées et luxuriantes, l’ambiance est agréable hors saison, lorsqu’on a les lieux pour soi.

73322422_10157669781838555_5830755508360839168_o75394813_10157669693203555_1159765440503742464_o71641660_10157669643678555_5447726734310899712_o74178670_10157669662423555_6755311664809115648_o

  • Jusqu’à l’Italie, hors du Triglav

De Tolmin, on peut quitter les Alpes et le parc national du Triglav le temps d’une après midi à la frontière italienne. Après avoir traversé le joli village de Kanal au bord de la Soca, on parvient dans une région ensoleillée de vignobles et de petits villages perchés. Depuis l’observatoire de Gonjače, on voit les collines dorées par le soleil couchant et la mer Adriatique au loin. Si ce détour fait une infidélité aux montagnes, il permet de se rendre compte des atouts d’un pays qui juxtapose les contrastes sur une superficie pourtant modeste.

73358268_10157669627298555_6465929936774365184_o75233932_10157669633353555_8687324079243395072_o75543737_10157669636613555_1210229085733650432_o

Triglav slovénie alpes

Ce road trip dans les Alpes Juliennes ne fait que confirmer l’incroyable diversité du plus grand massif montagneux d’Europe. Dans cette Slovénie encore paisible, il est possible de goûter aux charmes de cette nature grandiose. Lacs, rivières, cimes granitiques, vallées… Les plus belles routes du pays conduisent dans ces lieux où les couleurs s’entrechoquent une fois l’automne venu. Comment décrire le flamboiement des feuillages juxtaposés au saphir des eaux glaciaires ? Il n’y a pas de mots, il faut venir admirer le spectacle de ces propres yeux.

slovénie road trip

# TOUS MES ARTICLES SUR LA SLOVENIE A DECOUVRIR ICI #

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s