Découverte de la presqu’île du Cotentin

Le Cotentin a été préservé du tourisme balnéaire de masse. Largement rural dans les terres et sauvage le long de ses côtes, le département de la Manche est un des joyaux méconnus du littoral français. Hors-saison, on en arpente les sentiers douaniers à la recherche de beaux points de vue et de cartes postales fortement iodées, jusqu’au Mont Saint-Michel bien sûr, iconique entre tous.


Séjour hivernal, venteux et vivifiant, sur une des pointes les plus sauvages et pittoresques de l’hexagone. C’est parti pour quatre jours de balade au grand air ! L’escapade peut tout à fait se poursuivre en Normandie, sur les plages de la Côte de Nacre par exemple. Côté Bretagne, on arrive bien vite à Saint-Malo qui est un autre incontournable du littoral


.

La côte Est sous le vent

À Saint Vaast la Hougue, on a laissé derrière soi les plages de la côte de Nacre orientées au Nord. Le soleil s’y lève le matin côté mer, ce qui donne à la mer de superbes nuances de bleu. L’Angleterre n’est pas loin à vol de goéland, et Vauban a bâti plusieurs forts sur la presqu’île au Sud du village ainsi que sur l’île Tatihou juste en face. La plage, elle, était littéralement recouverte de coquillages lors de mon passage. Beaucoup de calme et une ambiance délicieuse règne à Saint Vaast la Hougue, entre vacances les pieds dans l’eau et chalutiers amarrés au port.

136787453_10158918751933555_271058133218564431_o136119419_10158918752638555_1231240174397437064_o136129231_10158918751968555_4637979504896129561_o136954831_10158918752088555_5212210958597779117_o136125808_10158918751448555_8045425765053931133_o

Autre localité, autre coup de coeur plus au Nord à Barfleur. Classé parmi les « Plus beaux villages de France », ce petit port de pêche est un vrai coup de coeur. Son église en pierre et ses façades agglutinées sur le quai sont très photogéniques. Port de mouillage, Barfleur change de visage à marée basse, sans rien perdre de son charme.

137084886_10158918753688555_766979850915171530_o136158881_10158918754098555_3658338812570417949_o136130291_10158918754698555_372003796027213577_o136784991_10158918753463555_1468962414037486689_o137024434_10158918754218555_3793529551142559341_o

Après Barfleur, on atteint bien vite le bout de la route et l’impressionnant phare de Gatteville. Avec ses 75 mètres de haut, il signale les forts courants du Raz de Barfleur aux navires. Un petit bout du monde !

136150997_10158918749818555_2292905494615953261_o

.

La route des Caps

La Route des Caps est ponctuée de points de vue vertigineux. Depuis la belle plage de sable de Surtainville que surplombe le Cap de Rozel jusqu’au mythique Cap de Hague, l’itinéraire routier traverse de superbes villages authentiques et préservés.

À Surtainville, on vient profiter de la plage bordée de dunes de sables. Une étendue immense à marée basse, propice à la promenade le dos au vent. Plus au Nord, il est recommandé de s’arrêter au sémaphore de Flamanville. La vue est malheureusement gâchée par la centrale nucléaire et les nombreux fils à haute tension, mais les falaises s’y font vertigineuses.

137334920_10158918761238555_6956571150364737165_o136379350_10158918831413555_2254772579138508395_o136116987_10158918762398555_7633030069197464682_o

Enfin, après l’immense baie de Vauville, c’est la Hague. Rural au moins autant que maritime, le cap est une véritable carte postale. La route traverse tout un tas de charmants hameaux. Avec ses airs anglo-ecossais, la pointe dévoile quelques uns de ses trésors, comme le minuscule port Racine, le plus petit de France.


Détour conseillé à marée haute pour voir l’eau claire investir l’intérieur des digues dressées face aux vagues.


136323285_10158918762543555_5070671097091536440_o136757711_10158918762783555_1581913248701980581_o

Le phare de Goury, à 800 mètres du rivage, signale toujours aux navires le périlleux courant du Raz Blanchard. Une carte postale superbe lorsque la lumière perce entre les nuages, sur cette pointe du Goury rocailleuse à souhait.

136110427_10158918762928555_7748259241956952367_o

Des paysages pleins la tête, il est alors temps de terminer le parcours par la carte postale la plus vendue du Cotentin : le nez de Jobourg. La falaise s’élève haut avant de retomber à pic dans la mer. Le regard embrasse les environs, dans toutes les directions. Le nez en lui même s’avance dans la mer, rocailleux et escarpé. Un spot de coucher de soleil inégalé !

136929893_10158918764008555_6078953077487943454_o

.

La côte ouest, des plages et des dunes

Sauvage et peu urbanisée, la côte Ouest du Cotentin se découvre au fil des plages. Je vous propose de débuter à Hatainville et ses immenses dunes de sable. Plusieurs chemins permettent d’en explorer chaque recoin, à moins d’opter pour une balade au grand air sur l’immense plage. En surplomb, il faut absolument monter au phare de Carteret. Du sommet du cap éponyme, la vue sur Barneville Carteret et les dunes d’Hatainville est superbe.


Très chouette petit cocon pour deux personnes au calme dans les terres au gîte de « La Puisatière ». Très recommandé avec une petite cuisine pour plus d’indépendance. Une base très pratique pour l’itinéraire proposé dans l’article !


136938084_10158918760338555_9181523924991261410_o135829754_10158918759713555_2269138110724864227_o135843857_10158918759283555_4096742832548795762_o136134481_10158918755348555_6331734899257120303_o136345299_10158918756673555_3012257378214467554_o

À Portbail, on découvre ce qu’est un havre : un cours d’eau se jette dans la mer, créant cette espace très riche en oiseaux où les marées façonnent également le paysage. Le village est très vivant, avec de nombreux commerces encadrés de deux églises en pierre.

137338261_10158918763868555_19954776644468553_o136135740_10158918764848555_271116344921266498_o136944491_10158918764578555_7730901420408105036_o

A Gouville sur Mer, c’est une autre attraction qui draine les curieux jusqu’à la – encore une fois superbe – plage de la ville : les fameuses cabines de plage. À Gouville, celles-ci sont colorées et disséminées dans les dunes en surplomb du sable. Une vision pittoresque et typiquement normande, le calme et l’authenticité en plus.

137200118_10158918767848555_6937742335865076081_o136952018_10158918766473555_6621511335106684278_o136957709_10158918766073555_5910545476963677257_o136987183_10158918766103555_2535433993170511509_o136137907_10158918750273555_1513424926610738843_o

Enfin, je vais vous parler d’un secret bien gardé, que je placerais sans hésiter parmi mes petits coups de coeur en Normandie : la pointe d’Agon. Voilà encore un havre, cette fois-ci aux allures d’Irlande. Des moutons paissent dans les pâturages verdoyants, la mer et les bateaux échoués en arrière plan. La maison-phare fait face à la pointe, tandis que la marée basse dévoile, au loin, les cultures de bouchot qui ravissent les papilles des amateurs de coquillages. Directement au Nord du village de Coutainville, n’oubliez pas d’aller saluer « la Poulette », cette cabane de plage doyenne de la côte et en place sur sa dune de sable depuis 1926 !

136126806_10158918768353555_7244572160143769121_o136097325_10158918777038555_8295086796953279360_o136127921_10158918768028555_6427670332238499947_o

.

BONUS # La baie du Mont Saint Michel

Incontournable, iconique, le Mont Saint Michel est un bijou posé sur l’eau. Dans la baie qui porte son nom, il s’admire à toutes les heures et sous tous les angles, depuis les prés salés et les routes, les pieds dans la vase où depuis la côte. Son abbaye est une vitrine architecturale pour les styles romans et gothiques. Les lumières, ici, sont changeantes, mais elles sauront toujours sublimer le Mont.

89959101_10158097849653555_4349665035954421760_o84488542_10158097854598555_1319767132786917376_o89808229_10158097854748555_8963087539724353536_o

.

Le Cotentin est un petit paradis bien trop souvent ignoré. C’est peut être là aussi son principal atout. Outre des paysages marins de toute beauté, il y a comme une ambiance de bout du monde sur cette presqu’île à la fois tournée vers la terre et vers la mer. Un secret d’initiés, qui viennent et reviennent au Cap de la Hague, dans les villages portuaires où le poisson se vend au pied du chalutier et sur les sublimes plages de sable fin qui, d’anse en anse, rivalisent de beauté. Un vrai coup de coeur.

.

# TOUS LES ARTICLES SUR LA NORMANDIE #

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s