Une semaine d’été dans le Périgord Noir

La Dordogne est un département parmi les mieux positionnés aujourd’hui sur la carte de France du « tourisme vert ». Sa partie sud-est, le Périgord Noir, jouit de nombreux atouts : outre un climat des plus agréables en période estivale, il peut compter sur de multiples cours d’eau sauvages, d’adorables villages et un patrimoine culturel qui remonte à l’aube de l’humanité. Un potentiel qui serait resté confidentiel sans une véritable volonté de développer un tourisme responsable qui associe le terroir et le savoir-faire local. Bienvenue dans le Périgord Noir, la perle de la Dordogne !

71599163_10157586262813555_8815885038961819648_o

Périgord dordogne

# LA VALLÉE DE LA DORDOGNE

Douce Dordogne, qui serpente le long de falaises calcaires ou, par endroits, qui s’écoule le long de berges de galets propices à la baignade ! La rivière est à l’image du pays, verte et prémunie des affres de l’industrie. Comme on va le voir, c’est pourtant les périodes les plus troublées de son histoire qui lui ont légué ses joyaux les plus précieux.

Pour mieux se rendre compte des distances et des vallons qui structurent le paysage, j’ai opté pour la visite des jardins suspendus de Marqueyssac en début de séjour. Le rêve totalement fou des propriétaires est aujourd’hui une réalité : un jardin coiffe la falaise sur plus d’un kilomètre de long. Ici, le buis est roi, taillé jusqu’à créer des allées et des recoins qui offrent côté Sud une vue dégagée sur la vallée. Le belvédère à 360 degrés sur la Dordogne embrasse les différents villages et châteaux. Du quoi planifier ses futures excursions !

71540277_10157586209058555_3046739311748710400_o72204053_10157586209018555_8607457427207487488_o71275159_10157586208833555_9178084557360988160_o71210206_10157586196078555_1248124050337693696_o

La Dordogne a été la frontière entre la France et l’Angleterre pendant la guerre de Cent Ans, une période de conflit au cours de laquelle les seigneurs de la région ont bâti de puissants châteaux forts pour protéger leurs territoires. Le château de Castelnaud était côté anglais. Perché au sommet d’une falaise avec le village qui s’étire jusqu’à la rivière en contrebas, il offre depuis ses remparts un point de vue superbe sur la vallée de la Dordogne.

71348462_10157586198628555_8509249508176035840_o72168539_10157586244428555_3560098464668844032_o71809071_10157586242658555_5629525269657157632_o71139920_10157586244758555_5641087536366354432_o68967267_10157586251588555_9046808482526789632_o

Lever les yeux permet de découvrir le plus grand rival de Castelnaud : le château de Beynac ! La forteresse imprenable a traversé les siècles sans démolition ni dégâts majeurs et il constitue donc aujourd’hui un témoin grandiose du génie bâtisseur du Moyen-Âge. En contrebas, Beynac-et-Cazenac, inventorié parmi les « Plus Beaux Villages de France », est un concentré de ce qui rend la Dordogne si pittoresque. Le tableau devient parfait lorsque le soleil décline, révélant les façades couleur de miel à peine dissimulées derrière les succulentes et les rosiers grimpants.

71170365_10157586240278555_7808432418813116416_o71145745_10157586263608555_2043637270132555776_o71908710_10157586265568555_9090492431685648384_o72083349_10157586268408555_3527477900292915200_o71066807_10157586266048555_2620695491041558528_o

La vallée de la Dordogne compte également d’autres villages classés. Il faut dire que les maisons en belles pierres blondes posées en bord de rivière sont particulièrement photogéniques ! Le plus connu et celui qui présente le plus d’originalité est sans nul doute la Roque-Gageac, agrippé à la falaise et entièrement piéton. Les maisons troglodytes disparaissent sous une dense végétation méditerranéenne et tropicale qui profite de l’exposition plein sud comme du sol sec et minéral du village.

71266113_10157586238108555_8662296540305424384_o71933272_10157586250458555_9032283882384261120_o71597030_10157586250368555_7211774973642276864_o71250066_10157586248068555_1495216203231133696_o

Moins mis en avant par les publications touristiques locales mais tout aussi charmante, Domme est une des bastides les mieux conservées du Périgord. Perchée au sommet d’une falaise, elle offre un panorama d’exception sur la vallée de la Dordogne. Un véritable nid d’aigle dont les échoppes présentent le travail d’artisans de la région. En fin de journée, la chaleur retombe et les rayons déclinants du soleil ricochent sur les belles façades au cordeau le long d’allées bien droites.

71262135_10157586279913555_5978163905560576000_o71827742_10157586287908555_1559539690745364480_o71889053_10157586279193555_5292198486689710080_o71310892_10157586281013555_4197850307251666944_o71035912_10157586280293555_6519643364713824256_o

Parcourir la vallée de la Dordogne est enfin un prétexte à des arrêts plus ou moins prévus. Lorsqu’une tour dépasse d’un bosquet ou qu’un étroit chemin caillouteux s’engage à travers les vergers, il est toujours de bon ton de suivre son instinct. Châteaux privés, coins de campagnes où flâner… la récompense est bien souvent au rendez-vous !


La vallée de la Dordogne se prête enfin parfaitement à une randonnée fluviale en canoë, sur quelques heures ou plusieurs jours. Le tronçon le plus fameux court de Cénac à Beynac et passe par les châteaux et villages mentionnés dans l’article. Pour la location, je recommande chaudement CanoSphère qui mise sur le tourisme durable. Petit snack attenant avec des plats simples à base d’ingrédients locaux et de saison. D’autres itinéraires en amont de Domme sont également possibles : plus sauvages et moins fréquentés, ce sont de bonnes alternatives en pleine saison estivale quand il y a foule sur le tronçon le plus célèbre.


Dordogne vézère

# LA VALLÉE DE LA VÉZÈRE

La Dordogne attire tous les regards, avec ses méandres et son patrimoine de premier plan. Mais ce n’est pas le seul cours d’eau du Périgord Noir ! La Vézère coule plus au Nord et revêt un caractère tout à fait unique pour l’histoire de l’humanité. En effet, de multiples grottes et abris ornés par les hommes préhistoriques ont été découverts dans les falaises qui bordent le lit de la rivière. Une plongée au cœur des racines de l’humanité.

71113573_10157586283913555_8458203293582098432_o71248553_10157586261768555_1604094277019762688_o

Les sites majeurs sont concentrés autour de la ville des Eysiés et sont aujourd’hui gérés par le Centre des Monuments Nationaux, garant de la pérennité des sites archéologiques. Exposées aux variations des conditions climatiques induites par la présence humaine, les peintures et gravures datées de plus de dix mille ans subissent des dégradations irrémédiables. Aussi, le quota de visiteurs admis chaque jour est drastiquement encadré. Leurs visites sont autant de moments privilégiés, qu’on grave dans sa mémoire car uniques au monde.

  • Grotte de Font-de-Gaume : c’est tout simplement le dernier endroit en Europe où admirer des peintures polychromes originales, souvent rehaussées de gravures. Superbe boyau tortueux avec de nombreux bisons, rennes et autres animaux qui prennent vie sous nos yeux. Une visite qui m’a ému…
  • Grotte des Combarelles : moins connue et encore plus limitées en nombre de visiteurs quotidiens, c’est un immense privilège de pouvoir admirer les animaux gravés dans la roche. Le format de visite, intimiste à souhait, permet des échanges très intéressants avec le guide passionné. Génial !
  • Abri du Cap Blanc : je ne l’ai pas visité, mais la frise des chevaux sculptés est paraît-il un des joyaux d’art pariétal du Périgord.

Pour ces trois sites, et même hors saison, il faut se lever tôt et faire la queue bien avant l’ouverture de la billetterie pour espérer pouvoir les visiter dans la journée. En été, certains dorment même sur le parking ou arrivent dès 5h du matin ! N’hésitez pas à passer à la cabane de la grotte de Font-de-Gaume en début de séjour pour demander à quelle heure venir en fonction de la fréquentation du moment !


71236695_10157586290458555_4600123124652965888_o71098143_10157586284393555_2354207390393434112_o71078727_10157586289913555_7422745455143944192_o71139259_10157586288893555_5294560817486757888_o

La région regorge d’autres grottes et abris qui présentent des intérêts historiques majeurs (et touristiques variables). J’ai visité l’immense grotte de Rouffignac dont les dimensions impressionnantes permettent à plus de visiteurs de contempler les incroyables dessins réalisés à l’aide de manganèse et les gravures datées de plus de dix mille ans. Les guides sont passionnés ici-aussi, et les animaux faciles à identifier même par les novices.

A Montignac, un choix différent a été fait pour la conservation de la célébrissime grotte de Lascaux (« la chapelle Sixtine de la Préhistoire » !). Plutôt qu’un quota journalier, l’accès a été fermé et une copie conforme de la grotte bâtie et peinte à l’identique de la vraie : c’est Lascaux II, et la magie opère. Aujourd’hui, un immense complexe ultra moderne a pris la suite de Lascaux II jugé trop petit pour accueillir le flux de visiteurs : Lascaux IV. Pour autant, la première copie de la grotte continue de se visiter en petits groupes et à la lumière de la lampe à gaz. Un expérience plus intimiste et un confort que j’ai privilégiés, sans le regretter.


Réserver sa place en ligne est une bonne idée, que vous optiez pour Lascaux II ou IV. En effet, dans les deux cas, un horaire de passage vous est communiqué : réserver en avance permet donc d’éviter l’attente sur place !


70326549_10157586251513555_7179901394273435648_o71257001_10157586252393555_7494500009174368256_o71391072_10157586252663555_5618310225284038656_o

Quitte à être monté au Nord de la vallée de la Vézère, autant s’arrêter au centre-ville de Montignac, très agréable avec ses commerces, ses restaurants et sa promenade au bord de l’eau. Que vous optiez pour Lascaux II ou IV, c’est ici qu’il faut venir déjeuner !

71221902_10157586235278555_494431502629601280_o71270028_10157586232628555_1566882615942709248_o71799498_10157586239593555_8611306151696400384_o

La vallée de la Vézère compte également plusieurs « Plus Beaux Villages de France » qui sont autant de haltes champêtres entre deux visites troglodytes. Mon immense coup de cœur est Saint-Léon-sur-Vézère, avec son centre en pierre et sa petite plage fluviale sous d’immenses saules pleureurs. Un lieu hors du temps où l’été s’étire jusqu’à fin septembre. Pour des vacances reposantes, c’est une étape à privilégier.


  • Saint-Léon-sur-Vézère est le point de départ idéal pour partir en excursion sur la Vézère, en canoë ou kayak. Plusieurs itinéraires adaptés à tous sont possibles. Mieux vaut venir en début de saison pour que le niveau d’eau soit suffisant.
  • Pour une nuit face à la rivière dans un cadre champêtre, le camping municipal est superbement bien placé à deux pas des commodités ! Franchement, un des plus beaux emplacements de camping de toute la région !

71329369_10157586247383555_8100673985181646848_o71198564_10157586236928555_8379287061974220800_o71245414_10157586249263555_4133858313903276032_o72583234_10157586252738555_4527747612840820736_o71103392_10157586247758555_1174836420615864320_o

Plus au Sud, je tenais absolument à visiter la maison forte de Reignac, le château-falaise le mieux préservé de France. La particularité de la bâtisse, c’est bien entendu son caractère troglodyte qui permettait de sécuriser la demeure et d’offrir bien plus d’espace qu’on ne l’imagine de prime abord en regardant la façade. Les propriétaires actuels ont réalisé une prouesse en meublant si bien chacune des pièces : un véritable livre d’histoire !

71099359_10157586285603555_101874038690807808_o71761292_10157586286763555_7490549004334268416_o71000417_10157586286368555_6990126129700929536_o

En s’écartant un peu de la rivière par les routes de campagne, on arrive à Saint-Amand-de-Coly. Quel adorable petit village que celui-ci avec son imposante abbaye médiévale et ses quelques ruelles tortueuses !


Le village est un espace hors du temps qui incite à prendre son temps, pourquoi par à la terrasse de l’Hôtel de l’Abbaye autour d’un menu régional ? D’ailleurs, les quelques chambres doivent être délicieusement tranquilles, l’idéal pour un séjour au vert !


71334796_10157586249238555_2910766754600845312_o71573937_10157586246913555_8599540118853779456_o71490991_10157586241078555_5346606543984918528_o

Plus bas au Sud-Ouest, la Vézère rejoint la Dordogne au niveau de Limeuil, un autre village classé (eh oui, il faut s’y habituer dans le Périgord !). Le village est superbe dans sa partie haute, là où les voitures ne s’aventurent pas trop. Au bord de l’eau, on prend un verre en terrasse ou on se met à l’eau depuis la large plage de galets. A un jet de pierre de Limeuil, je recommande de faire un détour par Cadouin pour visiter l’incroyable cloître gothique de son abbaye.


Entre Dordogne et Vézère, bons plans

  • Une bonne adresse de restaurant à Limeuil en passant : A l’Ancre de Salut.
  • A quelques kilomètres de Limeuil se trouve le gouffre de Proumeyssac, le plus impressionnant de Dordogne. La visite permet de prendre la mesure de la cavité et des formations géologiques qui s’y sont formées au fil du temps. Recommandé pour les amateurs de grottes !

71497331_10157586263523555_7910647194439385088_o71573938_10157586270903555_2463700104066891776_o71594260_10157586266858555_669131268784390144_o70164569_10157586269183555_8373617619244154880_o71205484_10157586266688555_4924142222036697088_o

sarlat périgord

# SARLAT ET SES ALENTOURS

Sarlat est la base idéale pour rayonner sur les vallées de la Dordogne et de la Vézère. La ville est une pépite médiévale parfaitement conservée, de fait de son isolement pendant toute la période industrielle et jusqu’à ce qu’une loi en protège le patrimoine bâti. Les palais et édifices pluri centenaires sont agglutinés pêle-mêle le long de venelles pavées et de petites voies piétonnes complètement hors du temps. Il faut d’ailleurs voir Sarlat de jour comme de nuit. Venir faire le plein de bons produits régionaux dans son marché qui envahit tout le centre historique est une excuse parfaite pour prendre le chemin du bourg. Le soir, l’Office du Tourisme organise des visites nocturnes intéressantes pour en apprendre plus sur l’histoire des lieux une fois les touristes rentrés chez eux.


Sarlat, bonnes adresses

  • J’ai logé à la campagne, à quelques minutes de voiture du centre historique de Sarlat. Accueil chaleureux et petits studios charmants au gîte des Margoulettes.
  • Pour goûter aux spécialités du Périgord, rendez-vous à l’Auberge du Ravilhon. La carte n’oublie aucune recette régionale et la terrasse donnant dans une impasse est très agréable le soir. Parfait pour un dîner au calme.

71082199_10157586262153555_8872627569896194048_o71905171_10157586259433555_5476142194991562752_o72169979_10157586259613555_103288135198179328_o71051084_10157586278863555_867788491365285888_o71013496_10157586280473555_8378950254933835776_o

Non loin à l’est de Sarlat, je recommande la visite des jardins d’Eyrignac. Le parc privé en pleine campagne présente de superbes ensembles paysagers à la française. J’en ai apprécié la visite sous la forme de parcours qui permet de tout voir sans s’en rendre vraiment compte. Les moins pressés profiteront des transats sous un arbre face au vallon en contrebas. Un bel endroit qui mérite le détour.

71490988_10157586286083555_534043496374337536_o71663023_10157586289483555_4287062941267656704_o71056250_10157586281218555_1481279412312735744_o69813208_10157586281198555_305755689555329024_o

périgord noir conclusion

Le Périgord Noir offre un voyage aux multiples facettes : des méandres de l’histoire de l’humanité à ceux des rivières qui structurent son paysage, la région est une destination qui plaira à tous. Amateurs de culture comme de nature succomberont immanquablement aux charmes délicieusement campagnards de ce bout de pays qui a su mettre en valeur son terroir et ses atouts touristiques. Voilà de vraies vacances d’été, gorgées de soleil et tranquilles, dans cette France de l’intérieur qui force à lever le pied.

nouvelle aquitaine

# TOUS MES ARTICLES SUR LA NOUVELLE AQUITAINE #

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s